USA : le Pentagone hostile aux avions d’inspection russes sur son territoire

Publication: 07/03/2016

Les USA verraient d’un très mauvais œil le survol de son territoire par des appareils d’inspection russes en vertu du Traité Ciel ouvert, ont déclaré certains membres du Pentagone sous couvert d’anonymat.

Bien que la Russie ait ouvert son espace aérien aux appareils d’inspections américains, la réciproque pourrait prendre plus de temps. Washington redoute en effet que les avions de Moscou, équipés de systèmes optiques très performants, soient en mesure d’obtenir des informations précieuse sur les sites militaires américains.

Le Général Vincent Stewart, chef de la Defense Intelligence Agency (structure placée sous l’autorité du Pentagone) craint en conséquence que la Russie obtienne plus de renseignements sur les ouvrages américains que les Etats-Unis sur les ouvrages russes.

Le média Sputnik révèle ainsi que les inspecteurs russes envisageraient de remplacer les appareils photo à pellicule installés à bord de leurs avions par des capteurs numériques ultra-performants, et cela en opposition totale aux prérogatives découlant du Traité.

Pour rappel, le Traité du Ciel ouvert a été ratifié par 34 pays, pour la plupart européens, ainsi que par les Etats-Unis et le Canada. Ce document précise, entre autres, que Washington et Moscou ont la possibilité d’effectuer chaque année 42 vols d’inspection au-dessus des autres nations signataires.

Source : Sputnik

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019... Voir l'article

Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but :... Voir l'article

Interpol interloquée après la démission de son président chinois

L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre... Voir l'article

Quand les Émirats arabes unis utilisent un logiciel israélien pour espionner le Qatar

Selon le New York Times, les Émirats arabes unis auraient utilisé un logiciel espion israélien pour espionner — entre autres... Voir l'article

  • Urgent

    Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

    Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019 (22 au 25 janvier) ?... Voir l'article

    Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

    L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but : éliminer un responsable du Hamas.... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article