USA : le Pentagone hostile aux avions d’inspection russes sur son territoire

Publication: 07/03/2016

Les USA verraient d’un très mauvais œil le survol de son territoire par des appareils d’inspection russes en vertu du Traité Ciel ouvert, ont déclaré certains membres du Pentagone sous couvert d’anonymat.

Bien que la Russie ait ouvert son espace aérien aux appareils d’inspections américains, la réciproque pourrait prendre plus de temps. Washington redoute en effet que les avions de Moscou, équipés de systèmes optiques très performants, soient en mesure d’obtenir des informations précieuse sur les sites militaires américains.

Le Général Vincent Stewart, chef de la Defense Intelligence Agency (structure placée sous l’autorité du Pentagone) craint en conséquence que la Russie obtienne plus de renseignements sur les ouvrages américains que les Etats-Unis sur les ouvrages russes.

Le média Sputnik révèle ainsi que les inspecteurs russes envisageraient de remplacer les appareils photo à pellicule installés à bord de leurs avions par des capteurs numériques ultra-performants, et cela en opposition totale aux prérogatives découlant du Traité.

Pour rappel, le Traité du Ciel ouvert a été ratifié par 34 pays, pour la plupart européens, ainsi que par les Etats-Unis et le Canada. Ce document précise, entre autres, que Washington et Moscou ont la possibilité d’effectuer chaque année 42 vols d’inspection au-dessus des autres nations signataires.

Source : Sputnik

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

La France renforce sa coopération militaire avec le Tchad

Très présente dans le dossier G5 Sahel, la France continue sa lune de miel avec le Tchad en officialisant six... Voir l'article

  • Urgent

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article