USA : le Pentagone hostile aux avions d’inspection russes sur son territoire

Publication: 07/03/2016

Les USA verraient d’un très mauvais œil le survol de son territoire par des appareils d’inspection russes en vertu du Traité Ciel ouvert, ont déclaré certains membres du Pentagone sous couvert d’anonymat.

Bien que la Russie ait ouvert son espace aérien aux appareils d’inspections américains, la réciproque pourrait prendre plus de temps. Washington redoute en effet que les avions de Moscou, équipés de systèmes optiques très performants, soient en mesure d’obtenir des informations précieuse sur les sites militaires américains.

Le Général Vincent Stewart, chef de la Defense Intelligence Agency (structure placée sous l’autorité du Pentagone) craint en conséquence que la Russie obtienne plus de renseignements sur les ouvrages américains que les Etats-Unis sur les ouvrages russes.

Le média Sputnik révèle ainsi que les inspecteurs russes envisageraient de remplacer les appareils photo à pellicule installés à bord de leurs avions par des capteurs numériques ultra-performants, et cela en opposition totale aux prérogatives découlant du Traité.

Pour rappel, le Traité du Ciel ouvert a été ratifié par 34 pays, pour la plupart européens, ainsi que par les Etats-Unis et le Canada. Ce document précise, entre autres, que Washington et Moscou ont la possibilité d’effectuer chaque année 42 vols d’inspection au-dessus des autres nations signataires.

Source : Sputnik

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite... Voir l'article

Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article