Erdogan veut interdire à certaines associations d’utiliser le nom Turquie

Publication: 07/02/2018

Le président turc, Recep Erdogan, souhaite que l’Union des barreaux de Turquie et l’Union des médecins de Turquie ne puissent plus utiliser le mot Turquie dans leur dénomination. Ce dernier s’offusque en effet que ces associations puissent critiquer l’opération militaire d’Ankara en Syrie.

“Il faut rapidement retirer ce terme. Ce n’est pas que pour l’Union des médecins, mais aussi pour l’Union des barreaux de Turquie. Ces associations n’ont pas une attitude de soutien à la lutte que nous menons actuellement pour défendre notre patrie”, a-t-il affirmé auprès des médias locaux. Avant d’inviter le Conseil des ministres à prendre les mesures qui s’imposent.

Pour rappel, l’Union des médecins de Turquie avait qualifié la politique militaire d’Erdogan en Syrie de“véritable problème de santé publique”, en ciblant tout particulièrement la récente offensive menée par Ankara dans le nord du pays à Afrine où étaient retranchées plusieurs milices kurdes du YPG. Des propos qui ont valu à la direction de la structure une arrestation immédiate puis une remise en liberté conditionnelle selon la BBC.

Quant au président de l’Union des barreaux de Turquie, il n’a pas manqué de faire part de sa stupéfaction face aux déclarations étatiques : “Ceux qui pensent effacer le mot Turquie du nom de l’Union des barreaux de Turquie (…) ne pourront jamais nous effacer du coeur de la nation turque”, a-t-il vivement rappelé à son tour.

Source : BBC

Article connexe :

Conflit syrien : Washington veut garder les faveurs d’Ankara

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article