Erdogan veut interdire à certaines associations d’utiliser le nom Turquie

Publication: 07/02/2018

Le président turc, Recep Erdogan, souhaite que l’Union des barreaux de Turquie et l’Union des médecins de Turquie ne puissent plus utiliser le mot Turquie dans leur dénomination. Ce dernier s’offusque en effet que ces associations puissent critiquer l’opération militaire d’Ankara en Syrie.

“Il faut rapidement retirer ce terme. Ce n’est pas que pour l’Union des médecins, mais aussi pour l’Union des barreaux de Turquie. Ces associations n’ont pas une attitude de soutien à la lutte que nous menons actuellement pour défendre notre patrie”, a-t-il affirmé auprès des médias locaux. Avant d’inviter le Conseil des ministres à prendre les mesures qui s’imposent.

Pour rappel, l’Union des médecins de Turquie avait qualifié la politique militaire d’Erdogan en Syrie de“véritable problème de santé publique”, en ciblant tout particulièrement la récente offensive menée par Ankara dans le nord du pays à Afrine où étaient retranchées plusieurs milices kurdes du YPG. Des propos qui ont valu à la direction de la structure une arrestation immédiate puis une remise en liberté conditionnelle selon la BBC.

Quant au président de l’Union des barreaux de Turquie, il n’a pas manqué de faire part de sa stupéfaction face aux déclarations étatiques : “Ceux qui pensent effacer le mot Turquie du nom de l’Union des barreaux de Turquie (…) ne pourront jamais nous effacer du coeur de la nation turque”, a-t-il vivement rappelé à son tour.

Source : BBC

Article connexe :

Conflit syrien : Washington veut garder les faveurs d’Ankara

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars.... Voir l'article

  • Urgent

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

    L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des statistiques sur les locations de... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article