Hausse de l’indemnité logement des députés : A quoi joue le gouvernement ?

Alors que la pandémie Covid-19 pulvérise peu à peu l’économie hexagonale, la hausse de l’indemnité logement des députés de 900 à 1200 euros, décidée par l’Etat il y a tout juste un an, fait tristement tâche aujourd’hui alors que de nombreux Français n’arrivent plus à joindre les deux bouts.

Concrètement, un député français perçoit une indemnité de 7239,91 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (5 623,23 €), une indemnité de résidence (168,70 €) et une indemnité de fonction non imposable (1447,98 €). Cela représente 5715,43 € nets par mois. Cette augmentation de l’indemnité logement des principaux intéressés semble donc tout sauf proportionnée… alors que les coups de pouce accordés aux Français en cette période Covid sont de plus en plus limités.

Une décision contestable

Comme le souligne Le Point, « le bureau de l’Assemblée, plus haute instance collégiale, a acté cette décision « pour tenir compte du niveau élevé des loyers parisiens ».

Le média précise que « 240 députés ont la possibilité de dormir dans leur bureau. Mais ce n’est pas tout, 51 chambres sont également disponibles dans une résidence. Enfin, des nuitées d’hôtel peuvent être partiellement remboursées ou bien, si un pied-à-terre est loué, ces frais peuvent être pris en charge. Quant aux députés restants, les nuitées d’hôtel peuvent être prises en charge partiellement ou bien, si un pied-à-terre est loué, ces frais peuvent être pris en charge sur justificatifs ».

Au final, « la dépense annuelle supplémentaire pour l’Assemblée s’élèvera au minimum à 304 000 euros, sachant que le coût de la mesure pourrait être supérieur; De meilleures conditions de remboursement incitant davantage de députés à opter pour ce type d’hébergement ».

Sans commentaire.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.