L’ONU pourrait lever son embargo envers l’Érythrée

Publication: 06/11/2018

Face aux progrès constatés dans la politique diplomatique menée récemment par Asmara, (rapprochements opérés avec l’Ethiopie, la Somalie et Djibouti), la Grande-Bretagne a décidé de convaincre le Conseil de sécurité de l’ONU de lever l’embargo touchant l’Érythrée depuis 2008.

Concrètement, ce blocus touche les ventes d’armes mais concerne aussi un gel d’actifs et de visas de plusieurs personnalités érythréennes. Sachant que des organismes publics locaux sont également touchés par le dispositif. Ces sanctions punissent en outre l’Érythrée pour son conflit territorial avec Djibouti, son soutien à des groupes armés rebelles en Somalie et son soutien à des actions terroristes en Ethiopie.

Pour autant, les choses ont depuis évolué puisque Asmara a enterré la hache de guerre avec son voisin éthiopien en juillet dernier. Ce conflit, particulièrement meurtrier, datait en effet de plus de 20 ans et se focalisait sur un désaccord entre les deux pays vis-à-vis de la démarcation de leurs frontière respectives.

Il est d’ailleurs important de noter que l’Érythrée jouit depuis son indépendance en 1991 d’un accès privilégié sur la mer Rouge, ce qui n’était pas de nature à apaiser les tensions entre les frères ennemis.

En conséquence, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de réexaminer ce dossier sous l’impulsion des autorités britanniques. Verdict le 14 novembre prochain.

Source : RTBF

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019... Voir l'article

Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but :... Voir l'article

Interpol interloquée après la démission de son président chinois

L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre... Voir l'article

Quand les Émirats arabes unis utilisent un logiciel israélien pour espionner le Qatar

Selon le New York Times, les Émirats arabes unis auraient utilisé un logiciel espion israélien pour espionner — entre autres... Voir l'article

  • Urgent

    Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

    Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019 (22 au 25 janvier) ?... Voir l'article

    Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

    L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but : éliminer un responsable du Hamas.... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article