L’ONU pourrait lever son embargo envers l’Érythrée

Publication: 06/11/2018

Face aux progrès constatés dans la politique diplomatique menée récemment par Asmara, (rapprochements opérés avec l’Ethiopie, la Somalie et Djibouti), la Grande-Bretagne a décidé de convaincre le Conseil de sécurité de l’ONU de lever l’embargo touchant l’Érythrée depuis 2008.

Concrètement, ce blocus touche les ventes d’armes mais concerne aussi un gel d’actifs et de visas de plusieurs personnalités érythréennes. Sachant que des organismes publics locaux sont également touchés par le dispositif. Ces sanctions punissent en outre l’Érythrée pour son conflit territorial avec Djibouti, son soutien à des groupes armés rebelles en Somalie et son soutien à des actions terroristes en Ethiopie.

Pour autant, les choses ont depuis évolué puisque Asmara a enterré la hache de guerre avec son voisin éthiopien en juillet dernier. Ce conflit, particulièrement meurtrier, datait en effet de plus de 20 ans et se focalisait sur un désaccord entre les deux pays vis-à-vis de la démarcation de leurs frontière respectives.

Il est d’ailleurs important de noter que l’Érythrée jouit depuis son indépendance en 1991 d’un accès privilégié sur la mer Rouge, ce qui n’était pas de nature à apaiser les tensions entre les frères ennemis.

En conséquence, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de réexaminer ce dossier sous l’impulsion des autorités britanniques. Verdict le 14 novembre prochain.

Source : RTBF

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

  • Urgent

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

    Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à Moscou d’assurer l’indépendance de son... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article