Tuerie de Sutherland Springs : Google dans la tourmente

Publication: 06/11/2017

Après la terrible tragédie de Sutherland Springs (Texas), où 26 personnes sont mortes dans une église baptiste sous les tirs nourris d’un individu âgé de 26 ans, Google a continué de surprendre en relayant de fausses informations sur le meurtrier. Ces sources provenant de sites présumés complotistes. 

Selon Numerama, ce phénomène avait déjà été observé le 1er octobre dernier lors de la fusillade de Las Vegas. Malheureusement, le géant de la Toile a de nouveau reproduit cette erreur dimanche.

En effet, poursuit cette même source, “dans les heures qui ont suivi le drame, une recherche Google sur Devin Patrick Kelley (le nom du suspect) affichait des allégations sans fondement. Dont de prétendues informations publiées sur Twitter par Paul Joseph Watson, une personnalité de l’extrême droite américaine à la tête du média complotiste, Prison Planet.”

Cependant, à ce stade, l’enquête confirme seulement que “le tireur présumé est un ancien militaire de l’US Air Force et que les forces de l’ordre n’ont établi aucun lien avec des organisations terroristes.”

Des algorithmes mal configurés

En guise de justification, Google a indiqué que ses algorithmes n’étaient pas totalement encore au point :

Les résultats de recherche en provenance de Twitter, qui fonctionnent sur nos algorithmes de classement, changent de seconde en seconde. Et représentent une conversation dynamique qui se déroule en quasi-temps réel”, souligne le communiqué.

Cette conversation est donc un frein au contrôle par la structure de la véracité de l’information.

Source : Numerama

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article