Tuerie de Sutherland Springs : Google dans la tourmente

Publication: 06/11/2017

Après la terrible tragédie de Sutherland Springs (Texas), où 26 personnes sont mortes dans une église baptiste sous les tirs nourris d’un individu âgé de 26 ans, Google a continué de surprendre en relayant de fausses informations sur le meurtrier. Ces sources provenant de sites présumés complotistes. 

Selon Numerama, ce phénomène avait déjà été observé le 1er octobre dernier lors de la fusillade de Las Vegas. Malheureusement, le géant de la Toile a de nouveau reproduit cette erreur dimanche.

En effet, poursuit cette même source, “dans les heures qui ont suivi le drame, une recherche Google sur Devin Patrick Kelley (le nom du suspect) affichait des allégations sans fondement. Dont de prétendues informations publiées sur Twitter par Paul Joseph Watson, une personnalité de l’extrême droite américaine à la tête du média complotiste, Prison Planet.”

Cependant, à ce stade, l’enquête confirme seulement que “le tireur présumé est un ancien militaire de l’US Air Force et que les forces de l’ordre n’ont établi aucun lien avec des organisations terroristes.”

Des algorithmes mal configurés

En guise de justification, Google a indiqué que ses algorithmes n’étaient pas totalement encore au point :

Les résultats de recherche en provenance de Twitter, qui fonctionnent sur nos algorithmes de classement, changent de seconde en seconde. Et représentent une conversation dynamique qui se déroule en quasi-temps réel”, souligne le communiqué.

Cette conversation est donc un frein au contrôle par la structure de la véracité de l’information.

Source : Numerama

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article