Les gouvernements russe et ukrainien conviennent d’un échange massif de prisonniers

Vladimir Poutine a confirmé jeudi 5 septembre que la Russie et l’Ukraine allaient procédé à un « échange massif de prisonniers ». Une annonce qui marque ainsi une baisse des tensions entre les deux Etats dans le dossier « Crimée ».

Le chef du Kremlin, qui s’exprimait lors du forum économique de Vladivostok, a précisé que les négociations étaient sur le point de trouver leur épilogue, et qu’une date concernant cet échange était proche d’une officialisation. L’intéressé a également affirmé, non sans langue de bois, qu’un tel événement normaliserait de facto les relations entre les deux pays… divisés par l’annexion de la Crimée par les forces russes en 2014.

A la base de ces tractations, « le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a proposé en juillet à la Russie d’échanger le cinéaste ukrainien, Oleg Sentsov, condamné à 20 ans de prison par Moscou, contre le journaliste ukraino-russe Kyrylo Vychynsky, jugé pour « haute trahison » à Kiev », souligne Le Figaro.

Qui ajoute que « l’Ukraine a (également) créé la surprise la semaine dernière en remettant le journaliste, emprisonné depuis plus d’un an, en liberté conditionnelle. Plusieurs médias et responsables locaux ont (d’ailleurs) affirmé (parallèlement) que l’échange de prisonniers – une trentaine de chaque côté, et le premier depuis plusieurs années – pourrait être mis en oeuvre prochainement et inclure notamment les 24 marins ukrainiens détenus en Russie après un incident naval en novembre 2018. »

A suivre…

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.