Corée du Nord : Vladimir Poutine ne veut pas céder à “l’hystérie militaire”

Publication: 06/09/2017

Alors que Pyongyang continue ses pieds de nez nucléaires vis-à-vis de la communauté internationale, Vladimir Poutine estime qu’une riposte militaire envers le régime nord-coréen pourrait mettre en danger la sécurité planétaire. Le Kremlin réclame en conséquence la plus grande prudence dans ce dossier.

“Moscou condamne ces exercices. Toutefois, nous estimons que ce sont des provocations. Le recours à n’importe quelles sanctions dans ce cas est inutile et inefficace”, a déclaré le président russe lors du récent sommet des puissances émergentes des Brics (Brésil, Russe, Inde, Chine, Afrique du Sud).

Ce dernier répondait alors directement à la volonté américaine qui souhaite que le Conseil de sécurité de l’ONU prenne les sanctions les plus fortes contre la presqu’île menée d’une main de fer par Kim Jong-Un.

La situation risque donc de se figer dans un statu-quo puisque ni la Chine (qui profite d’une position géographique militaire de premier choix avec la CDN), ni la Russie n’ont intérêt à voter en faveur d’une résolution punitive envers Pyongyang; les deux géants possédant par ailleurs un droit de veto dans la prise de décision de l’organe onusien.

Une problématique gelée

Vladimir Poutine a donc conclu son discours sur fond de langue de poids en appelant à la médiation des forces en présence :

“Les Nord-Coréens ne vont pas renoncer à leur programme nucléaire s’ils ne se sentent pas en sécurité. Il faut donc chercher à lancer un dialogue entre toutes les parties intéressées.”

L’Express rappelle parallèlement que la Corée du Sud a très réagi au test nucléaire dominical de son voisin. Et cela, dès le lendemain. Séoul a en effet “lancé des manœuvres terrestres et marines à tirs réels dans l’espoir de dissuader Pyongyang de toute nouvelle provocation en mer.”

Source : L’Express

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article