Israël : Benjamin Netanyahu s’oppose à l’accueil de réfugiés syriens

Publication: 06/09/2015

Alors qu’une partie de l’opinion publique israélienne souhaite que le pays accueille des réfugiés syriens, le gouvernement refuse formellement cette hypothèse. Dans le même temps, un mécanisme permanent et obligatoire chargé de répartir les réfugiés dans les nations de l’Union Européenne a été proposé par Paris et Berlin.

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a invoqué « un manque de profondeur démographique et géographique » pour justifier sa position sur ce dossier. Ce dernier s’est d’ailleurs montré très ferme : « Nous ne permettrons pas qu’Israël soit inondée de migrants clandestins et de terroristes. »

Il a également annoncé la construction d’une clôture le long de la frontière orientale du pays avec la Jordanie (le seul périmètre possible pour les Syriens d’atteindre Israël), officiellement pour endiguer la menace de groupes extrémistes comme l’Etat islamique. Celle-ci s’étendra de la pointe sud du territoire jusqu’au plateau du Golan, lieu stratégique entre Israël et la Syrie.

Les deux nations n’ont actuellement pas de relations diplomatiques. Mais les autorités se sont toutefois engagées à soigner les Syriens blessés stationnant à la frontière.

Source : The Washington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Conflit russo-ukrainien : le Canada allié de choix pour Kiev

En visite mardi à Toronto, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a reçu le soutien inconditionnel du Premier ministre canadien, Justin... Voir l'article

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article