Chine : Pékin taxe 128 produits américains dont le porc

Publication: 06/04/2018

Ce n’est pas un secret, Donald Trump souhaite réduire le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine. Les récentes taxations de l’aluminium et de l’acier chinois font d’ailleurs partie intégrante de cette stratégie à laquelle goûte très peu Pékin. 

En retour, le géant asiatique a donc décidé d’employer la manière forte en taxant lundi 2 avril 128 produits américains, agricoles pour la plupart. Et cela, dans une fourchette allant de 15 à 25%.

Il s’agit ainsi d’un véritable coup dur pour Washington puisque les fruits et légumes US trouvent généralement bonne presse au sein de L’Empire du Milieu. C’est le cas notamment des cerises qui ont rapporté à elles seules 122 millions de dollars en 2017, rien que sur le marché chinois. Parallèlement, il est important de noter que le porc subit aussi une lourde déconvenue avec une taxation à 25%.

Le soja épargné

Au total, l’industrie agricole américaine devrait être impactée à hauteur d’1,8 milliards de dollars. Les Européens, les Canadiens ou les Australiens devraient en conséquence largement bénéficier de cette impasse.

Pour autant, le gouvernement chinois a décidé de ne pas pas prendre de risque en ce qui concerne le soja puisque son besoin en la matière reste encore très important; les productions brésiliennes et argentines n’étant pas en mesure de combler le vide laissé par les exportations US, chiffrées à 12 Mds$.

Source : RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du... Voir l'article

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article