Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

Publication: 06/03/2019

Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique lors de la campagne présidentielle 2017. Et cela, via un mail visant à décrédibiliser le programme macronien. 

“10 raisons de ne pas voter pour moi”. Le 21 avril 2017, une centaine de personnes ont reçu dans leur boîte mail ce courriel signé d’un certain “Emmanuel” et envoyé de l’adresse “emmanuel.macron.enmarche@gmail.com”. Autant d’éléments pour lesquels deux hommes vont comparaître ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour “usurpation d’identité”, relaie BFM.

Pour Me Henri de Beauregard, l’avocat de l’un des deux prévenus, il s’agissait avant tout d’une démarche humoristique reprenant les arguments du locataire de l’Elysée. Une démarche désormais instrumentalisée judiciairement sous une forme tragi-comique :

“Personne recevant ce mail ne peut raisonnablement penser qu’il a été adressé par Emmanuel Macron. Aucune confusion n’est possible”, insiste l’intéressé.

Avant de poursuivre : “(Finalement), la seule chose qui vaut à ces gens d’être jugés, c’est de mettre ce mail à la première personne et le signer Emmanuel.

Et de conclure : “C’est un non-événement, un fait de campagne. Ça devient un événement préoccupant lorsque l’affaire est judiciarisée.”

Selon le média, les deux hommes encourent jusqu’à un an de prison et 15 000 euros d’amende.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Covid 19 : Gazprom annonce des pertes record au 3ème trimestre

Le géant russe, Gazprom, fait logiquement les frais de la pandémie et annonce des pertes nettes de 2,7 milliards d’euros... Voir l'article

La Direction générale de l’aviation civile met un stop à la 5G

Le ton monte entre les opérateurs 5G et la Direction générale française de l’aviation civile, confirme le site Kulture Geek.... Voir l'article

Aviation civile : près de 5 millions d’emplois menacés

L’aviation civile tire la langue en cette triste période de pandémie, fustige l’association internationale du transport aérien (IATA). Et pour... Voir l'article

Amnesty International : le rapport empreint de partialité sur la Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, la reprise du dialogue entre le Gouvernement et l’opposition est indispensable à une sortie de crise durable.... Voir l'article

  • Urgent

    Covid 19 : Gazprom annonce des pertes record au 3ème trimestre

    Le géant russe, Gazprom, fait logiquement les frais de la pandémie et annonce des pertes nettes de 2,7 milliards d’euros entre les mois de juillet... Voir l'article

    La Direction générale de l’aviation civile met un stop à la 5G

    Le ton monte entre les opérateurs 5G et la Direction générale française de l’aviation civile, confirme le site Kulture Geek. La DGAC émet en effet... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    L’annonce de l’efficacité à 90% du vaccin Pfizer fait le bonheur de ses dirigeants

    L’officialisation en grandes pompes de l’efficacité à 90% du vaccin anti-Covid du laboratoire Pfizer a permis au président du géant américain, Albert Bourla, et sa... Voir l'article

    Hausse de l’indemnité logement des députés : A quoi joue le gouvernement ?

    Alors que la pandémie Covid-19 pulvérise peu à peu l’économie hexagonale, la hausse de l’indemnité logement des députés de 900 à 1200 euros, décidée par... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article