Le gouvernement souhaite maximiser la protection du réseau 5G

Publication: 06/02/2019

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé mercredi sur France 2 que Paris mettra tout en oeuvre pour assurer la sécurité des réseaux mobiles français lors du futur déploiement de la 5g.

“Nous ferons dans les prochains jours des propositions pour s’assurer, en particulier, que les infrastructures des futurs réseaux 5G ne présentent aucun risque en matière d’espionnage ou de sabotage. Le rôle de la nation, c’est de protéger les intérêts économiques du pays. La 5G peut nous amener à prendre des décisions fortes en ce sens. “

L’ex-candidat à la primaire de la droite a évoqué deux scénarios en ce sens, confirme La Tribune. Le premier porte sur un amendement au Projet de loi Pacte déposé fin janvier par le gouvernement. S’il ne fait pas l’unanimité dans l’Hémicycle, le texte permettrait toutefois d’étendre les pouvoirs de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) qui pourra ainsi autoriser ou interdire un éventail très large d’équipements télécoms utilisés dans les réseaux mobiles. Quant au deuxième, il prendrait simplement la forme d’une proposition similaire dans un autre cadre législatif. Et cela, en cas d’échec de l’amendement.

Pour rappel, le géant chinois des télécommunications, Huawei, focalise actuellement la défiance d’une grande part des occidentaux en matière de cyber-espionnage. Ce dernier est en effet accusé par Washington d’être à la solde de Pékin.

Articles connexes :

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article