Un comité de l’ONU souhaite la libération de Julian Assange

Publication: 06/02/2016

Un comité des Nations Unies a appelé le gouvernement britannique à mettre fin à la détention arbitraire du fondateur de WikiLeaks au sein de l’ambassade d’À‰quateur à Londres depuis juin 2012.

« Julian Assange a été arbitrairement détenu par la Suède et le Royaume-Uni depuis son arrestation à Londres le 7 décembre 2010 », a souligné le communiqué du groupe de travail qui souhaite également que l’homme soit libéré mais également indemnisé.

Les autorités locales ont toutefois réagi avec fermeté en annonçant que ce dernier serait immédiatement arrêté s’il franchissait le seuil de l’institution où il est confiné. Stockholm a de son côté formulé une réponse identique. Les magistrats suédois souhaitent même étendre le mandat d’arrêt européen à l’ambassade d’À‰quateur.

Quant à Assange, il a précisé aux micros de France Inter qu’il allait “solliciter la restitution de son passeport” afin de regagner sa “liberté de mouvement.”

Pour rappel, l’Australien refuse catégoriquement de se rendre en Suède. Il pourrait alors être extradé vers les À‰tats-Unis qui lui reprochent la publication par WikiLeaks en 2010, de 500 000 documents classés secret défense sur l’Irak et l’Afghanistan et 250 000 communications diplomatiques.

Source : Le Quotidien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux. ... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article