Covid-19 et « chasse aux sorcières » : le cas Perronne

Perrone défend sa position sur le Covid

Etiqueté par le journal Le Monde comme le « médecin référent des complotistes » – indésirable sur les antennes des médias « mainstream »  le Pr Perronne n’a pas bonne presse, ne rentrant pas dans les clous de la doxa gouvernementale sur cet épineux dossier Covid. Malgré, les intimidations et les coups sous la ceinture, l’intéressé poursuit son combat contre vents et marées pour une information beaucoup plus transparente en la matière…. Loin des compromissions d’usage.

Il y a tout juste un an – l’infectiologue, ex-responsable de la problématique vaccinale pour la grande Europe – était ainsi démis de ses fonctions de chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de Garches par Martin Hirsch, le directeur de l’AP-HP. La faute à des propos controversés sur la vaccination contre le Covid-19.

Malgré l’avalanche de critiques qui suivent chacune de ses interventions – et cela, comme d’autres experts indépendants – le médecin n’en démord pas. Une position qu’il a réitérée auprès de Sputnik France :

A lire aussi : Australie : des cas positifs et des cas contacts placés dans un camp Covid dans un territoire autonome

Articles en relation