Capgemini maximise l’exploitation data du secteur des sciences de la vie

Capgemini peaufine son offre en matière « d’Intelligent Industry »Destinée aux sciences de la vie, cette dernière  propose des services recherche et développement basés sur les données. La conjugaison des expertises de spécialistes en sciences de la vie, « data scientists » et ingénieurs des données, permet ainsi d’exploiter la puissance des données et de l’intelligence artificielle. Et cela, en la déployant à l’échelle pour la mettre au service de la fonction R&D. 

« Aujourd’hui plus que jamais, les fonctions Recherche & Développement du secteur des sciences de la vie subissent d’intenses pressions pour accélérer la mise sur le marché de produits de meilleure qualité, à moindre coût, et en limitant les risques », commente Franck Greverie, à la tête du portefeuille d’offres de Capgemini et membre du Comité de direction générale du groupe. 

« L’intelligence artificielle permet aux chercheurs d’analyser un ensemble plus large de connaissances, de données cliniques et de documentation scientifique relatives aux médicaments et aux pathologies, à une vitesse inédite. Dorénavant, grâce à la nouvelle série d’offres de Capgemini, le champ d’application des outils, plateformes digitales et technologies actuelles d’IA, en plein essor, ainsi que de la science et l’ingénierie des données, s’étend plus largement au domaine de la R&D pour les sciences de la vie. Ces technologies offrent aux sociétés pharmaceutiques et biotechs la possibilité de réduire le temps et les coûts de mise sur le marché de nouveaux traitements, ainsi que de proposer des traitements thérapeutiques plus personnalisés selon les profils des patients. »

Avec l’acquisition d’Altran, le leader mondial de l’ingénierie et des services de R&D, le groupe est un des pionniers de « l’Intelligent Industry »Grâce à cette nouvelle offre, les équipes R&D des acteurs des sciences de la vie ont désormais accès à l’intégralité des données cliniques et de la littérature scientifique relatives aux médicaments et aux pathologies et pourront les intégrer dans leurs processus en temps réel. Les données « réelles » – données médicales, en provenance des compagnies d’assurance, voire des réseaux sociaux – peuvent fournir d’importantes informations sur les besoins, l’observance thérapeutique et les résultats obtenus sur les patients.

Concrètement, l’offre de Capgemini dédiée à la R&D orientée données pour les sciences de la vie comprend les éléments suivants :

Un studio IA pour la découverte de médicaments – un modèle de studio agile IA permettant d’accélérer la découverte de médicaments et de perfectionner une gamme d’activités, dont l’identification des cibles, l’optimisation des produits phares et l’expérimentation des principaux candidats.

Des essais cliniques « intelligents » – conception, planification et exécution intelligentes pour optimiser les essais cliniques grâce à des plateformes digitales et en s’appuyant sur l’IA.

Des plateformes de données et d’IA – destinées à permettre l’intégration, le partage et le traitement sans heurts d’ensembles de données hétérogènes, ainsi que l’industrialisation de processus d’ingénierie de données, avec un déploiement de l’Analytics et de l’IA à grande échelle.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.