Les demandeurs d’asile devront attendre 3 mois pour avoir accès à la Sécurité sociale

Cet accès aux prestations sociales, qui était jusqu’à présent immédiat, passera à court terme à trois mois.

Selon France TV Info, qui relaie l’information, « le chef du gouvernement, Edouard Philippe, a exposé ces mesures en avant-première lundi soir (devant) des députés de la majorité. (De son côté), la ministre de la Santé Agnès Buzyn s’était récemment élevée contre un ‘dévoiement’ de la Protection universelle maladie par des demandeurs d’asile venant de Géorgie et d’Albanie ‘qui sont a priori (pourtant) des pays sûrs' ».

Parmi ce dispositif, apparaît d’ailleurs en « bonne place » l’instauration « d’un accord préalable de la Sécurité sociale pour certains actes non-urgents entrant dans le cadre de l’aide médicale d’Etat ».

Sans surprise, de nombreuses ONG ne manqueront pas de monter au créneau pour dénoncer un message à deux vitesses de la République française vis-à-vis des valeurs que cette dernière est censée affichée dans cet épineux dossier.

A suivre…

A lire aussi :

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.