Tunisie : signature d’un accord pilote avec l’UE destiné à renforcer la sécurité intérieure

L'attentat du Bardo est encore dans toutes les têtes en Tunisie
L’attentat du Bardo est encore dans toutes les têtes en Tunisie

Alors que le pays subit de plein fouet la déferlante terroriste, Tunis a signé avec l’Union européenne un accord d’un montant de 23 millions d’euros destiné à soutenir la réforme et la modernisation du secteur de la sécurité.

Le ministre de l’Intérieur tunisien, Najem Gharsalli, s’est félicité « d’un accord revêtant un caractère pilote qui accompagnera le pays dans la mise en oeuvre de la réforme du secteur de la sécurité, en développant une doctrine sécuritaire en phase avec les valeurs démocratiques. »

L’Union européenne annonce de son côté « des mesures destinées à redonner confiance aux citoyens tunisiens. » Le communiqué précise également « la création d’une cellule de crise interministérielle  et de trois centres opérationnels rapides non loin des frontières algériennes et libyennes. »

Pour rappel, le gouvernement local a récemment annoncé que 20% du budget 2016 serait consacré aux secteurs de la sécurité et de la défense.

Source : Jeune Afrique

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.