Allemagne : la justice s’oppose à l’extension de la mine de charbon de Hambach

Publication: 05/10/2018

La société énergétique RWE – qui souhaitait poursuivre le déboisement de la forêt d’Hambach afin d’étendre sa mine de charbon locale – a été déboutée par la justice outre-Rhin après six ans d’instruction. Et cela, en raison de la présence d’espèces rares séjournant dans ce havre de paix.

L’entreprise, déjà auteure de 3900 hectares  de déboisement, ne pourra donc pas poursuivre son oeuvre. La justice ayant donné gain de cause aux militants de l’environnement qui s’appuyaient sur le fait que Hambach abrite des espèces rares comme le vespertilion de Berchstein, une petite chauve-souris.

Concrètement, il s’agit d’une véritable désillusion pour le gouvernement Merkel car l’Allemagne et le charbon entretiennent une véritable “histoire d’amour”, soutient le média belge RTBF :

“Pour comprendre la crispation autour de cette forêt, il faut comprendre le rapport qu’entretient l’Allemagne avec le charbon. (Le pays) en est (tout simplement) dépendant puisqu’il représente près de 40% de la production d’électricité (nationale). (Et cela, alors que l’Etat) s’est engagé à sortir du nucléaire en 2011. Mais comme l’a ironiquement déclaré un responsable de la RWE : “Nous resterons dépendants encore un bon moment du lignite (un charbon brun bon marché mais très polluant).”

Et pour cause, le gouvernement l’a reconnu : il n’atteindra pas ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre pour 2020 (seulement 30% d’énergies renouvelables dans le mix énergétiques domestique actuellement). Angela Merkel a donc mis sur pied une commission chargée de réfléchir à cette sortie du charbon… (Sans toutefois) fixer d’échéance.

Affaire à suivre…

Source : RTBF

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article