Drone militaire : le marché pourrait s’élever à 10 Mds$ en 2024

Publication: 05/10/2015
Le marché des drones militaires va exploser d'ici 2024

Le marché des drones militaires va exploser d’ici 2024

D’après une étude de l’entreprise de renseignement IHS-Jane’s, le marché des drones militaires serait en mesure de doubler d’ici 2024 pour atteindre 10 milliards de dollars.

L’étude précise que « le marché global de défense et de sécurité pour les UAV (drones) va croître de 5,5% par an au cours de la décennie, pour passer de 6,4 milliards de dollars actuellement à 10,4 milliards d’ici 2024. » Le drone est donc appelé à durer comme le souligne le spécialiste de la structure, Derrick Maple : « Ces systèmes sont bien établis et éprouvés au combat, un élément essentiel pour les futures opérations autour de la planète. »

L’utilité des drones lors des dix dernières années est ainsi largement plébiscitée par IHS-Jane’s. Son efficacité en Afghanistan est principalement mise en avant. Pour l’analyste Huw Williams, leurs capacités sont appelées à évoluer de plus en plus vers la sphère de l’armement : « Les opérateurs tendent à présent à étendre les types de missions au-delà de la surveillance et la reconnaissance, en introduisant des systèmes d’armes électroniques et de renseignement sophistiqués, ainsi qu’une variété plus large de munitions. »

Quant aux chiffres à l’export, les Etats-Unis mènent la danse devant Israël en 2015. Pour rappel, ces deux pays représentaient déjà 71% des exportations l’année précédente. Au cours des cinq prochaines années, les USA devraient se détacher et peser près des deux tiers du marché à l’export.

Source : La Tribune

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article