Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme le Washington Post qui a procédé à un décompte des discours du locataire de la Maison Blanche. Et cela, depuis le début de son mandat, le 20 janvier 2017.

“Jusqu’à 16 “fake news” par jour. Le Washington Post tient le compte, discours après discours, déclarations après déclarations, tweets après tweets, des fausses affirmations tenues par Donald Trump. Au 1er août, d’après les calculs du journal, ce dernier aurait ainsi prononcé 4229 affirmations fausses ou en partie mensongères depuis le début de son mandat”, relaie l’Express.

Selon le média US, le président américain est d’ailleurs monté en puissance puisque ce dernier tournait à une moyenne de 4,9 “fake news” lors de ses 100 premiers jours “d’activité”, avant de franchir le cap des 7,6 fausses informations au bout de 588 jours.

Un constat d’autant plus frappant, que Trump utilise régulièrement ce mécanisme sur des thématiques minutieusement ciblées; à savoir le commerce, les marchés financiers l’emploie et l’immigration.

Source : L’Express

Article connexe : 

Donald Trump obtient gain de cause pour son décret anti-immigration

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.