USA : le FBI a des doutes sur la sécurité des mails d’Hillary Clinton

Publication: 05/08/2015

Alors que la course à la Maison Blanche bat son plein, Hillary Clinton doit faire face aux suspicions du FBI qui lui reprocherait de ne pas avoir pris les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité de ses mails.

Une enquête a d’ailleurs été ouverte par l’agence fédérale américaine sur les mails envoyés et reçus par la candidate démocrate durant les quatre dernières années qu’elle a passées à la tête du département d’À‰tat. Ce n’est pas le contenu des messages qui serait ciblé mais la fiabilité des serveurs utilisés par l’intéressée. La Platte River Networks qui s’occupe de tous les systèmes informatiques privés d’Hillary Clinton a été sollicitée pour les besoins de l’enquête.

Selon le New York Times, l’ancienne secrétaire d’Etat n’aurait jamais utilisé d’adresse email gouvernementale (.gouv), mais aurait privilégié une adresse privée à usage professionnel. Il s’agit d’une violation des lois fédérales. Toute correspondance d’un employé d’Etat est en effet assimilée à un enregistrement gouvernemental et doit obligatoirement être conservée par les Archives nationales.

L’avocat d’H.Clinton, David Kendall, a annoncé que la candidate à la succession de Barack Obama en 2016 coopérerait de façon active à l’enquête. Et le travail qui s’annonce est dantesque puisque ce sont près de 55 000 imprimés à passer au crible.

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec... Voir l'article

L’UE révise l’indice de surveillance de la qualité de l’air

L’Agence européenne pour l’environnement a mis en place depuis le 1er janvier un nouveau mode de calcul de la qualité... Voir l'article

  • Urgent

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

    À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec les autres entités du groupe... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article

    Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

    Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales, russes, iraniennes, kurdes ou encore... Voir l'article