USA : le FBI a des doutes sur la sécurité des mails d’Hillary Clinton

Publication: 05/08/2015

Alors que la course à la Maison Blanche bat son plein, Hillary Clinton doit faire face aux suspicions du FBI qui lui reprocherait de ne pas avoir pris les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité de ses mails.

Une enquête a d’ailleurs été ouverte par l’agence fédérale américaine sur les mails envoyés et reçus par la candidate démocrate durant les quatre dernières années qu’elle a passées à la tête du département d’À‰tat. Ce n’est pas le contenu des messages qui serait ciblé mais la fiabilité des serveurs utilisés par l’intéressée. La Platte River Networks qui s’occupe de tous les systèmes informatiques privés d’Hillary Clinton a été sollicitée pour les besoins de l’enquête.

Selon le New York Times, l’ancienne secrétaire d’Etat n’aurait jamais utilisé d’adresse email gouvernementale (.gouv), mais aurait privilégié une adresse privée à usage professionnel. Il s’agit d’une violation des lois fédérales. Toute correspondance d’un employé d’Etat est en effet assimilée à un enregistrement gouvernemental et doit obligatoirement être conservée par les Archives nationales.

L’avocat d’H.Clinton, David Kendall, a annoncé que la candidate à la succession de Barack Obama en 2016 coopérerait de façon active à l’enquête. Et le travail qui s’annonce est dantesque puisque ce sont près de 55 000 imprimés à passer au crible.

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

L’UE est-elle allée trop loin en Erythrée ?

Alors que Bruxelles s’est engagé début février à soutenir un projet routier d’envergure en Erythrée, l’instance européenne pourrait laisser des... Voir l'article

  • Urgent

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

    Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

    Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son travail de sape contre le... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article