La France accuse une baisse de 50% de ses exportations d’armes en 2017

Publication: 05/07/2018

La France, troisième exportateur d’armes à l’échelle planétaire, accuse le coup pour son cru 2017. Le rapport annuel du ministère des Armées, diffusé mardi 3 juillet et relayé par Le Monde, précise en effet que les exportations hexagonales ont chuté de 50 % en 2017 à 6,9 milliards d’euros.

“Cette accalmie” succède ainsi à des années records de ventes en 2015 et surtout 2016. Toutefois, les difficultés rencontrées l’année dernière découlent directement “du ralentissement économique qui a touché la plupart des pays producteurs de pétrole”, explique le document. Sachant que les marchés proche et moyen-orientaux représentent 60% « de la force de frappe » hexagonale en la matière.

Concrètement, “les ventes avaient atteint 17 milliards d’euros grâce aux premiers contrats décrochés à l’export du Rafale. Et cela, à destination du Qatar et de l’Egypte. Puis quatorze milliards d’euros en 2016 avec l’achat de 36 chasseurs par l’Inde (…) Mais 2017 s’est inscrite dans un cadre plus contraint ; le contexte électoral suscitant un certain attentisme chez les partenaires traditionnels de la France”, ajoute le ministère.

Le dossier saoudien hante encore l’Elysée

Parallèlement, il est important de noter que l’Etat a tenu à défendre sa position dans l’épineux dossier des ventes d’armes à destination de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis : “Ces exportations s’inscrivent dans un cadre légal extrêmement strict. Et respectent à la lettre les traités et les engagements internationaux. De ce fait, l’Etat exerce une vigilance sans faille sur le commerce des armes”, martèle ainsi le rapport.

Pour rappel, ce matériel est suspecté d’être utilisé sur le sol yéménite dans le conflit opposant Riyad et ses alliés aux rebelles pro-iraniens.

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le Maroc frappe le terrorisme au portefeuille

Le royaume chérifien lutte contre le terrorisme en asséchant ses sources de financement, comme les recettes issues des cigarettes de... Voir l'article

Vers une candidature commune de Pyongyang et Séoul pour les JO 2032

Après les Jeux olympiques d’hiver 2018 – organisés en Corée du Sud et auxquels ont participé les athlètes du Nord... Voir l'article

Syrie : Israël responsable du crash d’un avion militaire russe ?

Un avion militaire russe, transportant 14 soldats, s’est écrasé lundi 17 août dans la mer Méditerranée, au large des côtes... Voir l'article

Grèce : Athènes à l’abri des marchés financiers durant deux ans et demi

Un mois après avoir mis entre parenthèses le plan économique de sauvetage concocté par l’UE, le Premier ministre grec, Alexis... Voir l'article

  • Urgent

    Vers une candidature commune de Pyongyang et Séoul pour les JO 2032

    Après les Jeux olympiques d’hiver 2018 – organisés en Corée du Sud et auxquels ont participé les athlètes du Nord – les deux sœurs ennemies... Voir l'article

    Syrie : Israël responsable du crash d’un avion militaire russe ?

    Un avion militaire russe, transportant 14 soldats, s’est écrasé lundi 17 août dans la mer Méditerranée, au large des côtes syriennes. Problème : le Kremlin... Voir l'article

  • personnalites

    Dénucléarisation : Kim Jong-un peu pressé de répondre aux attentes de Washington

    Alors que le sommet de Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un a abouti le 12 juin dernier sur un accord de dénucléarisation complète de... Voir l'article

    L’Université de Washington est parvenue à programmer “un discours fake” d’Obama

    Une vidéo d’un discours de l’ex-président américain, Barack Obama, a été créée de toute pièce par des experts de l’université de Washington. Ces derniers se... Voir l'article

    Poutine prévoit des manœuvres militaires d’une ampleur impressionnante

    Face au renforcement des troupes de l’OTAN en Europe de l’Est en raison du conflit ukrainien, le Kremlin a décidé de lancer de grandes manœuvres... Voir l'article