Ecologie : le charbon responsable de 23000 morts chaque année en Europe !

Publication: 05/07/2016

Plusieurs ONG ont tiré le signal d’alarme, mardi 5 juin 2016, quant à l’activité de plus en plus destructrice des centrales à charbon européennes dont les répercussion sanitaires et humaines sont désastreuses.

Ce rapport, qui s’intitule “Le nuage noir de l’Europe : comment les pays utilisant du charbon rendent leurs voisins malades”, souligne l’impact de ces structures sur la santé, et cela pour l’année 2013. Les données utilisées sont en outre très importantes, puisque 257 centrales sur 280 font l’objet d’une étude.

Les dommages humains demeurent ainsi exponentiels, puisque le document (WWF, Climate Action Network, Heal et Sandbag) confirme que les effets du charbon ont entraîné quelques 22 900 morts prématurées, mais aussi des dizaines de milliers de cas de maladies cardiaques, bronchites ou encore cancers en 2013 sur le continent.

Mais ce n’est pas tout, “plus de la moitié des morts prématurées dans l’UE dues à l’hydrocarbure peuvent être attribuées à 30 centrales”, poursuit le plaidoyer qui cible principalement les particules fines; ces dernières constituant “l’ingrédient le plus toxique de cette pollution, à hauteur de 83% (19 000 morts)”.

Quant au mercure, il trouve également une bonne place sur les bancs des accusés par sa capacité à “endommager le système nerveux de milliers de fœtus en Europe tous les ans.”

La France doublement impactée

Les impacts sanitaires sont parallèlement chiffrés entre 32,4 à 62,3 milliards d’euros par les ONG qui contestent dans la foulée “le mythe selon lequel le charbon est une source d’énergie bon marché.”

Au rayon des pays les plus touchés par le phénomène apparaissent en premier lieu l’Allemagne (3630 morts prématurées au total) et l’Italie (1610). Suivent successivement la France (1380), la Grèce (1050) et la Hongrie (700).

Ironie du sort, l’Hexagone est doublement victime sur ce dossier puisque Paris “a peu de charbon dans son mix énergétique mais demeure lourdement impactée par les centrales de ses voisins.”

Un autre classement a donc été établi afin de mettre en évidence les cinq Etats européens dont les centrales ont provoqué le plus de décès au-delà de leurs frontières. La Pologne occupe dès lors une triste première place (4690 morts prématurées à  l’étranger), accompagnée par l’Allemagne (2490), la Roumanie (1660), la Bulgarie (1390) et le Royaume-Uni (1350).

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Le Qatar et les États-Unis amplifient leur coopération militaire

Doha et Washington travaillent sur des projets d’agrandissement de la base aérienne d’al-Udeid, sur laquelle sont stationnés 10 000 militaires américains.... View Article

Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès... View Article

Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère... View Article

Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme... View Article

  • Urgent

    Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

    Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive... View Article

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

  • personnalites

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

    Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

    La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme le Washington Post qui a... View Article

    Le cas de l’Afghane, Taibeh Abbasi, fait débat en Norvège

    Alors que l’Afghanistan brille toujours par son insécurité chronique, les civils ayant réussi à fuir la violence et à rejoindre un pays plus sûr sont... View Article