La Corée du Sud remporte la course à la 5G

Publication: 05/04/2019

La Corée du Sud restera à jamais l’Etat pionnier par excellence en matière de 5G. Séoul a en effet étrenné le fameux réseau “next gen” mercredi 3 avril. Et cela, au nez et à la barbe de l’Oncle Sam qui a attendu le lendemain pour franchir le cap. 

“Initialement, les Coréens avaient prévu de lancer leur dispositif le vendredi 5 avril. Mais ils ont appris que la société américaine, Verizon, allait le faire dès le jeudi 4, à Chicago et Minneapolis. Aussitôt, réunion d’urgence au ministère de la Science à Séoul : il faut devancer les Américains. Question de symbole et de fierté nationale. Et c’est comme ça que les trois opérateurs de télécom sud-coréens ont improvisé en quelques heures un lancement anticipé. (Et cela), en convoquant d’urgence des stars locales, du sport, de la musique et de la télévision, pour lancer la 5G en grillant la politesse aux États-Unis” (France Tv Info).

Concrètement, ce marché au potentiel démesuré est actuellement le théâtre d’une concurrence endiablée à travers le trio Corée du Sud-Chine-Etats-Unis. Et particulièrement en ce qui concerne “la guerre des brevets” où Samsung (CDS) et Huawei (Chine), accusée de cyber-espionnage, mènent la danse.

Concrètement, la 5G, qui arrivera dans un an en France, se démarque de son aînée par un débit 20 fois supérieur. Une fulgurance technologique ouvrant de nouvelles portes vers l’inexorable progrès, à l’image de l’exploitation des voitures autonomes, de la chirurgie à distance ou encore de la réalité virtuelle.

Pour information, les premiers portables “5G compatible” ne se monnayent pas en-dessous de 1000 euros.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article