Vers une version britannique de la République En Marche

Publication: 05/02/2018

La réussite du parti créé par Emmanuel Macron pourrait donner “des petits” outre-Manche. Cette hypothèse est même proche de se réaliser dès la semaine prochaine. Et cela, sous la dénomination “Renew”. 

Selon France Inter, qui relaie l’information, le mouvement a obtenu “le soutien et les conseils de plusieurs élus français de La République En Marche”.  Quant au porte-parole de cette future formation politique, Sandra Khadouri, cette dernière se revendique logiquement pro-européenne et le revendique haut et fort :

“Nous voulons (cibler) ceux qui regrettent d’avoir voté pour le Brexit. Je pense qu’il faut qu’on s’adresse aux laissés pour compte. Il faut qu’on aille voir ces gens et qu’on leur demande pourquoi ils sont en colère”, a-t-elle martelé auprès de la presse internationale.

Macron en exemple

L’intéressée pourra compter pour cela sur les 122 membres formant le mouvement. Mais aussi sur une stratégie de proximité envers les électeurs qu’affectionne tout particulièrement l’ex-ministre de l’Economie.

“On suit exactement l’exemple de votre monsieur Macron”, confirme ainsi  l’un des fondateurs francophones de Renew. Et force est de constater que les militants ne perdent pas de temps puisqu’une tournée dans l’ensemble du Royaume est déjà actée cette semaine.

Source : France Inter

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article