Crise coréenne : le Sud tend la main au Nord

Publication: 05/01/2018

Il y aurait-il un semblant d’accalmie entre les deux Corées ? C’est du moins ce que laisse entendre le récent rapprochement entre les sœurs ennemies qui ont acté une session de pourparlers le 9 janvier prochain. Et cela, au sein de la zone démilitarisée.  

Cette main tendue réciproque, qui plus est acceptée, est une première depuis 2015, relate Le Point :

“La rencontre aura lieu à Panmunjeom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-1953), et portera notamment sur les Jeux olympiques de Pyeongchang (9 au 25 février) en Corée du Sud et sur la question de l’amélioration des relations intercoréennes.”

Kim-Jong-un espère ainsi que les athlètes du Nord pourront profiter de cette embellie diplomatique pour participer aux festivités sportives. Quant au gouvernement sud-coréen, ce dernier a bien conscience que la menace nucléaire de Pyongyang est bel et bien réelle :

“Mercredi, les deux Corées ont donc remis en service leur liaison téléphonique coupée depuis 2016, continuant à jouer l’ouverture malgré les railleries de Donald Trump qui s’était vanté d’avoir un bouton nucléaire « beaucoup plus gros » que celui de Kim Jong-un.”

Néanmoins, si la communication du locataire de la Maison Blanche est toujours aussi incisive, Washington n’a pas manqué de saluer cette nouvelle à sa juste mesure :

“Le président américain et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, ont dès lors convenu que leurs manœuvres conjointes n’auraient pas lieu durant la période olympique. L’objectif étant que les forces des États-Unis et de la Corée du Sud puissent concentrer leurs efforts sur la sécurité des Jeux.”

Source : Le Point 

Article connexe :

Corée du Sud : une plateforme d’échange de monnaies virtuelles piratée et coulée

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

248 études offrent un regard plus incisif sur l’impact de l’HCQ sur le traitement du Covid-19

Alors que des traitements peu coûteux tels que l’hydroxychloroquine + azithromycine ou encore l’ivermectine sont pour le moment totalement ignorés... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article