Crise coréenne : le Sud tend la main au Nord

Publication: 05/01/2018

Il y aurait-il un semblant d’accalmie entre les deux Corées ? C’est du moins ce que laisse entendre le récent rapprochement entre les sœurs ennemies qui ont acté une session de pourparlers le 9 janvier prochain. Et cela, au sein de la zone démilitarisée.  

Cette main tendue réciproque, qui plus est acceptée, est une première depuis 2015, relate Le Point :

“La rencontre aura lieu à Panmunjeom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-1953), et portera notamment sur les Jeux olympiques de Pyeongchang (9 au 25 février) en Corée du Sud et sur la question de l’amélioration des relations intercoréennes.”

Kim-Jong-un espère ainsi que les athlètes du Nord pourront profiter de cette embellie diplomatique pour participer aux festivités sportives. Quant au gouvernement sud-coréen, ce dernier a bien conscience que la menace nucléaire de Pyongyang est bel et bien réelle :

“Mercredi, les deux Corées ont donc remis en service leur liaison téléphonique coupée depuis 2016, continuant à jouer l’ouverture malgré les railleries de Donald Trump qui s’était vanté d’avoir un bouton nucléaire « beaucoup plus gros » que celui de Kim Jong-un.”

Néanmoins, si la communication du locataire de la Maison Blanche est toujours aussi incisive, Washington n’a pas manqué de saluer cette nouvelle à sa juste mesure :

“Le président américain et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, ont dès lors convenu que leurs manœuvres conjointes n’auraient pas lieu durant la période olympique. L’objectif étant que les forces des États-Unis et de la Corée du Sud puissent concentrer leurs efforts sur la sécurité des Jeux.”

Source : Le Point 

Article connexe :

Corée du Sud : une plateforme d’échange de monnaies virtuelles piratée et coulée

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne... Voir l'article

Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar.... Voir l'article

Corée du Nord : Pyongyang garde le cap nucléaire

The Center for International Security and Cooperation (Université de Stanford) confirme dans un rapport publié ce mardi que la Corée du... Voir l'article

Total inaugure une vaste plateforme pétrolière au large de l’Angola

Le géant hexagonal a inauguré récemment une gigantesque plateforme pétrolière à 260 kilomètres des côtes angolaises. Ce dispositif, capable de... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

    Donald Trump-Kim-Jong-un : l’acte II prévu fin février

    La Maison Blanche et le régime nord-coréen ont convenu fin février d’un deuxième sommet entre Donald Trump et Kim-Jong-un. La rencontre n’a pas encore de... Voir l'article