Crise coréenne : le Sud tend la main au Nord

Publication: 05/01/2018

Il y aurait-il un semblant d’accalmie entre les deux Corées ? C’est du moins ce que laisse entendre le récent rapprochement entre les sœurs ennemies qui ont acté une session de pourparlers le 9 janvier prochain. Et cela, au sein de la zone démilitarisée.  

Cette main tendue réciproque, qui plus est acceptée, est une première depuis 2015, relate Le Point :

“La rencontre aura lieu à Panmunjeom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-1953), et portera notamment sur les Jeux olympiques de Pyeongchang (9 au 25 février) en Corée du Sud et sur la question de l’amélioration des relations intercoréennes.”

Kim-Jong-un espère ainsi que les athlètes du Nord pourront profiter de cette embellie diplomatique pour participer aux festivités sportives. Quant au gouvernement sud-coréen, ce dernier a bien conscience que la menace nucléaire de Pyongyang est bel et bien réelle :

“Mercredi, les deux Corées ont donc remis en service leur liaison téléphonique coupée depuis 2016, continuant à jouer l’ouverture malgré les railleries de Donald Trump qui s’était vanté d’avoir un bouton nucléaire « beaucoup plus gros » que celui de Kim Jong-un.”

Néanmoins, si la communication du locataire de la Maison Blanche est toujours aussi incisive, Washington n’a pas manqué de saluer cette nouvelle à sa juste mesure :

“Le président américain et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, ont dès lors convenu que leurs manœuvres conjointes n’auraient pas lieu durant la période olympique. L’objectif étant que les forces des États-Unis et de la Corée du Sud puissent concentrer leurs efforts sur la sécurité des Jeux.”

Source : Le Point 

Article connexe :

Corée du Sud : une plateforme d’échange de monnaies virtuelles piratée et coulée

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article