Vladimir Poutine signe un document désignant les USA et l’OTAN comme des ennemis de Moscou

Publication: 05/01/2016

Le président russe considère en signant ce document stratégique que les Etats-Unis et l’OTAN s’affirment peu à peu comme un danger intérieur palpable pour la Russie. 

Le chef de l’exécutif juge que Washington opère un travail de sape dans le but de confiner Moscou. Poutine cible également l’OTAN à laquelle il reproche «  l’intensification des activités militaires des pays membres, l’extension des alliances et le déplacement d’infrastructures militaires à proximité de la frontière russe.  »

Ce nouveau vent de guerre froide est notamment symbolisé par des critiques acerbes envers les gouvernement occidentaux coupables selon Poutine « de pratiques régulières consistant à renverser des régimes politiques légitimes, provoquant en conséquence instabilité et conflits. »

Du côté de l’OTAN, la réaction ne s’est pas fait attendre via un communiqué sur fond d’incompréhension : « Nous allons étudier ce document stratégique de près. Cela dit, nous rejetons catégoriquement les affirmations selon lesquelles l’OTAN et sa politique constituent une menace pour la sécurité de la Russie (…) L’élargissement de l’OTAN n’est dirigé contre personne. C’est un principe fondamental de la sécurité de l’Europe auquel la Russie a elle aussi souscrit et qu’elle doit respecter. »

Quand à Washington, les autorités ont sobrement botté en touche par la voix du capitaine Jeff Davis, porte-parole du ministère de la Défense américain : « Nous ne cherchons pas à entrer en conflit avec la Russie (…) Nous avons nos différences, mais il est fondamentalement faux de considérer les Etats-Unis comme une menace pour Moscou. »

Source : Le Vif

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux. ... Voir l'article

  • Urgent

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article