Vladimir Poutine signe un document désignant les USA et l’OTAN comme des ennemis de Moscou

Publication: 05/01/2016

Le président russe considère en signant ce document stratégique que les Etats-Unis et l’OTAN s’affirment peu à peu comme un danger intérieur palpable pour la Russie. 

Le chef de l’exécutif juge que Washington opère un travail de sape dans le but de confiner Moscou. Poutine cible également l’OTAN à laquelle il reproche «  l’intensification des activités militaires des pays membres, l’extension des alliances et le déplacement d’infrastructures militaires à proximité de la frontière russe.  »

Ce nouveau vent de guerre froide est notamment symbolisé par des critiques acerbes envers les gouvernement occidentaux coupables selon Poutine « de pratiques régulières consistant à renverser des régimes politiques légitimes, provoquant en conséquence instabilité et conflits. »

Du côté de l’OTAN, la réaction ne s’est pas fait attendre via un communiqué sur fond d’incompréhension : « Nous allons étudier ce document stratégique de près. Cela dit, nous rejetons catégoriquement les affirmations selon lesquelles l’OTAN et sa politique constituent une menace pour la sécurité de la Russie (…) L’élargissement de l’OTAN n’est dirigé contre personne. C’est un principe fondamental de la sécurité de l’Europe auquel la Russie a elle aussi souscrit et qu’elle doit respecter. »

Quand à Washington, les autorités ont sobrement botté en touche par la voix du capitaine Jeff Davis, porte-parole du ministère de la Défense américain : « Nous ne cherchons pas à entrer en conflit avec la Russie (…) Nous avons nos différences, mais il est fondamentalement faux de considérer les Etats-Unis comme une menace pour Moscou. »

Source : Le Vif

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article