Pétrole : le Qatar tourne le dos à l’Opep

Publication: 04/12/2018

Le Qatar a décidé de concentrer pleinement sur l’exploitation de sa filière gazière. Et quitte donc l’Opep dès l’année prochaine dans une décision actée lundi 03 novembre par l’Organisation.

« Le Qatar a décidé de se retirer comme membre de l’Opep avec effet en janvier 2019 », a annoncé lundi Saad Al-Kaabi, le ministre qatari de l’Energie.

Avant d’ajouter que cette décision relevait d’une logique implacable. « Nous n’avons pas beaucoup de potentiel dans le pétrole, nous sommes très réalistes. Notre potentiel, c’est le gaz ».

Un potentiel il est vrai très important puisque Doha reste le premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié. Pour autant, il ne faut pas occulter un autre élément, et pas des moindres, puisque l’Arabie saoudite reste l’un des maillons forts de l’institution dont les fondements ont été posés en 1960 (entrée du Qatar un an plus tard).

L’embargo de Riyad touchant le petit Etat gazier depuis plus d’un an maintenant peut donc également expliquer cette décision.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article