Guantánamo se déleste d’un nouveau prisonnier

Publication: 04/12/2016

La célèbre prison n’accueille plus que 59 prisonniers après le transfert samedi du Yéménite Shawqi Awad Balzuhair, ancien membre d’Al-Qaïda, vers l’autorité pénitentiaire cap-verdienne.

Selon Europe 1, « Balzuhair avait été capturé le 11 septembre 2002 à Karachi au Pakistan par les autorités locales, dans un assaut contre un groupe de militants d’Al-Qaïda. Il était notamment accusé de préparer des attentats contre des forces américaines à Karachi. »

Le Pentagone n’a pas manqué de remercier dans son communiqué ce petit Etat d’Afrique de l’Ouest, tout en précisant que le détenu était arrivé à bon port « d’une manière conforme aux exigences de sécurité et de traitement humain.”

Il ne s’agit toutefois que d’une très légère victoire pour l’administration Obama qui s’était toujours battue, en vain, pour fermer la célèbre forteresse cubaine. Confronté à l’inflexion du Congrès à majorité républicaine, le désormais ex-président US (encore en place jusqu’au 21 janvier) aura néanmoins tout tenté pour parvenir à ses fins.

Le démocrate n’avait en effet jamais cessé de clamer qu’il était “tout à fait incohérent de conserver une prison que le monde condamne et que les terroristes utilisent dans leur recrutement.”

Son but était donc clair : accueillir l’ensemble des détenus sur le sol américain afin de faire des économies drastiques sur ce dossier, et cela en éliminant les restrictions empêchant les prévenus d’être transférés vers les Etats-Unis.

Toutefois, l’opposition s’appuya sur le statut même de ces derniers, trop dangereux pour être remis en liberté mais dont l’inculpation restait difficile à mettre en œuvre, faute de preuves tangibles. Elle dénonça de surcroit « un système de détention illimitée » impossible à pérenniser sur le sol américain.

Sources : La Presse et Europe 1

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article