Guantánamo se déleste d’un nouveau prisonnier

Publication: 04/12/2016

La célèbre prison n’accueille plus que 59 prisonniers après le transfert samedi du Yéménite Shawqi Awad Balzuhair, ancien membre d’Al-Qaïda, vers l’autorité pénitentiaire cap-verdienne.

Selon Europe 1, « Balzuhair avait été capturé le 11 septembre 2002 à Karachi au Pakistan par les autorités locales, dans un assaut contre un groupe de militants d’Al-Qaïda. Il était notamment accusé de préparer des attentats contre des forces américaines à Karachi. »

Le Pentagone n’a pas manqué de remercier dans son communiqué ce petit Etat d’Afrique de l’Ouest, tout en précisant que le détenu était arrivé à bon port « d’une manière conforme aux exigences de sécurité et de traitement humain.”

Il ne s’agit toutefois que d’une très légère victoire pour l’administration Obama qui s’était toujours battue, en vain, pour fermer la célèbre forteresse cubaine. Confronté à l’inflexion du Congrès à majorité républicaine, le désormais ex-président US (encore en place jusqu’au 21 janvier) aura néanmoins tout tenté pour parvenir à ses fins.

Le démocrate n’avait en effet jamais cessé de clamer qu’il était “tout à fait incohérent de conserver une prison que le monde condamne et que les terroristes utilisent dans leur recrutement.”

Son but était donc clair : accueillir l’ensemble des détenus sur le sol américain afin de faire des économies drastiques sur ce dossier, et cela en éliminant les restrictions empêchant les prévenus d’être transférés vers les Etats-Unis.

Toutefois, l’opposition s’appuya sur le statut même de ces derniers, trop dangereux pour être remis en liberté mais dont l’inculpation restait difficile à mettre en œuvre, faute de preuves tangibles. Elle dénonça de surcroit « un système de détention illimitée » impossible à pérenniser sur le sol américain.

Sources : La Presse et Europe 1

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article