La France renforce sa coopération militaire avec le Tchad

Publication: 04/10/2019

Très présente dans le dossier G5 Sahel, la France continue sa lune de miel avec le Tchad en officialisant six nouveaux accords de coopération militaire avec N’Djaména.

Ces conventions de coopération bilatérale visent concrètement à moderniser et former les forces de sécurité tchadiennes durant les trois prochaines années, relaie RFI. Qui précise que cette manne financière de 2,7 millions d’euros vient en complément de l’appui que Paris apporte déjà à la force conjointe du G5 Sahel (Tchad, Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso), dont N’Djaména est l’un des principaux membres.

Un financement de sécurité nationale et internationale bienvenu, donc, alors que le G5 rencontre des problèmes logistiques et pécuniaires récurrents. De quoi contrarier les plans des mouvances djihadistes sévissant dans la région, mais pas les annihiler complètement.

Et pour cause, les attaques récurrentes contre les positions de l’organisation, notamment au Niger, au Mali et au Burkina Faso, demeurent particulièrement inquiétantes. Sachant que les autorités tchadiennes, de leur côté, ont fort à faire avec la nouvelle montée en puissance de Boko Haram autour du Lac Tchad.

Paris particulièrement indulgent avec le président Déby

Pour rappel, la France multiplie les aides à destinations du Tchad avec la signature le 6 novembre dernier de deux conventions en faveur des autorités locales. En l’occurrence, il s’agissait d’un prêt d’une valeur de 40 millions d’euros appelé à solutionner le paiement de la solde nette des fonctionnaires civils tchadiens pour le mois de décembre 2018 (30 millions d’euros environ), ainsi que le versement des pensions et retraites à hauteur du reliquat. Soit 10 millions d’euros correspondant à plus de trois mois de prise en charge.

Quand à la seconde, il a pris la forme d’un don de 10 millions d’euros destiné aux dépenses prioritaires en matière de santé. Ce dernier a couvert notamment la subvention de fonctionnement des principaux hôpitaux du pays (trois dans la capitale et dix en provinces), du Centre national de Transfusion sanguine et des services relatifs à la gratuité de soins, à la lutte contre le Sida et à la vaccination.

Au final, force est de constater que l’axe franco-tchadien se porte à merveille. Et cela, alors que la dictature menée d’une main de fer par Idriss Déby ne manque pas d’interpeller l’opinion internationale…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

Alstom, scandale d’Etat ?

Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un... Voir l'article

  • Urgent

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article