La France renforce sa coopération militaire avec le Tchad

Publication: 04/10/2019

Très présente dans le dossier G5 Sahel, la France continue sa lune de miel avec le Tchad en officialisant six nouveaux accords de coopération militaire avec N’Djaména.

Ces conventions de coopération bilatérale visent concrètement à moderniser et former les forces de sécurité tchadiennes durant les trois prochaines années, relaie RFI. Qui précise que cette manne financière de 2,7 millions d’euros vient en complément de l’appui que Paris apporte déjà à la force conjointe du G5 Sahel (Tchad, Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso), dont N’Djaména est l’un des principaux membres.

Un financement de sécurité nationale et internationale bienvenu, donc, alors que le G5 rencontre des problèmes logistiques et pécuniaires récurrents. De quoi contrarier les plans des mouvances djihadistes sévissant dans la région, mais pas les annihiler complètement.

Et pour cause, les attaques récurrentes contre les positions de l’organisation, notamment au Niger, au Mali et au Burkina Faso, demeurent particulièrement inquiétantes. Sachant que les autorités tchadiennes, de leur côté, ont fort à faire avec la nouvelle montée en puissance de Boko Haram autour du Lac Tchad.

Paris particulièrement indulgent avec le président Déby

Pour rappel, la France multiplie les aides à destinations du Tchad avec la signature le 6 novembre dernier de deux conventions en faveur des autorités locales. En l’occurrence, il s’agissait d’un prêt d’une valeur de 40 millions d’euros appelé à solutionner le paiement de la solde nette des fonctionnaires civils tchadiens pour le mois de décembre 2018 (30 millions d’euros environ), ainsi que le versement des pensions et retraites à hauteur du reliquat. Soit 10 millions d’euros correspondant à plus de trois mois de prise en charge.

Quand à la seconde, il a pris la forme d’un don de 10 millions d’euros destiné aux dépenses prioritaires en matière de santé. Ce dernier a couvert notamment la subvention de fonctionnement des principaux hôpitaux du pays (trois dans la capitale et dix en provinces), du Centre national de Transfusion sanguine et des services relatifs à la gratuité de soins, à la lutte contre le Sida et à la vaccination.

Au final, force est de constater que l’axe franco-tchadien se porte à merveille. Et cela, alors que la dictature menée d’une main de fer par Idriss Déby ne manque pas d’interpeller l’opinion internationale…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article