Embargo iranien : Washington va devoir revoir sa copie

Publication: 04/10/2018

La Cour internationale de Justice, organe judiciaire majeur de l’ONU siégeant à La Haye, a demandé mercredi 3 septembre aux Etats-Unis de lever ses sanctions à l’encontre des importations iraniennes de biens et produits humanitaires ainsi que de services liés à la sécurité de l’aviation civile.

Les juges de l’institution considèrent en effet que plusieurs mesures figurant au sein de l’embargo iranien, réinstauré en août dernier par Washington, sont susceptibles d’impacter sensiblement la population iranienne. Que ce soit sur le plan sécuritaire ou sanitaire.

Cette décision fait suite à la saisine de la CIJ par Téhéran le 16 juillet dernier. La République islamique ayant fondé sa plainte sur “le Traité d’amitié, de commerce et de droits consulaires signé avec (les Américains) en 1955, à l’époque où les deux États entretenaient encore des relations diplomatiques officielles”, souligne African Manager.

Pour information, la Cour a également ordonné aux Etats-Unis de “s’abstenir de toute action susceptible d’aggraver ou de prolonger le différend”.

Source : African Manager

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article