Les jurés d’assises sont-ils aptes à supporter une telle pression ?

Publication: 04/10/2017

Les jurés d’assises sont en première ligne dans des procès aux faits, parfois, abominables. Des images qui peuvent perturber voire traumatiser des personnes qui ne sont pas préparées à cela. Un projet de loi avait donc été déposé, en février 2014, par Yannick Favennec, député UDI de la Mayenne, afin que les jurés bénéficient d’une assistance psychologique avant, pendant et après le procès.

Ce dernier condamne totalement le manque d’accompagnement de la société envers les jurés : 

« La société impose un devoir civique aux citoyens mais sont-ils préparés à cela ? Personne n’est prêt à affronter les pires horreurs, ni la pression des médias. »

Mais aucune suite concrète n’a encore été donnée à ce projet. Et pour cause, les avis divergent au sein de l’organe judiciaire sur la viabilité d’une telle procédure.

« Les magistrats ont pour mission de briefer les jurés »

Cette hypothèse, bien que louable, laisse dubitative Françoise Martre, la présidente du Syndicat de la magistrature de Lyon :

« Il n’y a pas de véritable besoin en la matière. Le rôle des magistrats durant l’ensemble de la procédure est de nature à rassurer les jurés dans la gestion du procès et tout ce qui en découle. »

Une matinée « briefing » en amont est d’ailleurs consacrée à cet exercice : « Il arrive fréquemment que des personnes soient trop tendres pour tenir ce rôle. Une liste de suppléants existe, donc, pour pallier les imprévus. »

Et c’est la période post-procès qui comporte le plus de risques selon F.Martre :

« Les jurés, comme les magistrats d’ailleurs, ont besoin de décompresser après une instance difficile. L’intervention d’un psychologue en cours de procédure est une hérésie en raison du secret de l’instruction. Mais par la suite, c’est souhaitable. »

« Certaines images sont innommables »

Mireille D, 58 ans, a vécu le procès d’un pédophile aux premières loges dans le rôle guère enviable de juré. Elle a souhaité témoigner mais sous couvert d’anonymat :

« Le rôle de juré est difficile moralement. Cette expérience est très, trop amère ! Bien qu’on soit accompagné et préparé par les magistrats sur les horreurs qui nous attendent, certaines images restent clairement difficiles à appréhender et digérer. C’est le cas notamment pour des personnes dont les enfants sont en bas âge. »

Pour Mireille, la réalité du quotidien est totalement édulcorée face à la froideur du terrain : « Les faits sont souvent sinistres et insoutenables. Certaines choses resteront gravées à jamais dans ma mémoire. Mais la société est cruelle, il faut bien l’accepter.” 

Pourtant, elle n’a pas eu besoin d’un accompagnement particulier après le procès : “Je pense que pour certaines personnes plus fragiles, un système digne de ce nom devrait être mis en place. On n’imagine pas ce que l’on impose à ces gens qui n’ont pas choisi d’être là. »

Propos recueillis par Mathieu Portogallo

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès... View Article

Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère... View Article

Scandale de surfacturation : le gouvernement d’IBK persiste et signe

Alors que le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), affrontera l’opposant Soumaïla Cissé, au second tour de l’élection présidentielle malienne,... View Article

Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme... View Article

  • Urgent

    Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

    Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive... View Article

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

  • personnalites

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

    Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

    La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme le Washington Post qui a... View Article

    Le cas de l’Afghane, Taibeh Abbasi, fait débat en Norvège

    Alors que l’Afghanistan brille toujours par son insécurité chronique, les civils ayant réussi à fuir la violence et à rejoindre un pays plus sûr sont... View Article