Jordanie/Syrie : Amman peu enclin à rouvrir sa frontière avec Damas

Publication: 04/08/2018

Le ministère des Affaires étrangères jordanien a indiqué très récemment qu’Amman ne souhaitait pas rouvrir dans l’immédiat ses frontières avec la Syrie. Et cela, en raison du climat d’insécurité régnant toujours dans ce territoire rongé par la guerre depuis 2011.

Le président Assad désespère en effet d’obtenir la réouverture du poste-frontalier de Nassib séparant les deux pays. Et pour cause, “l’activité commerciale entre l’Europe et les Etats du Golfe transitant par (ce passage) représentait des milliards de dollars avant le début de la guerre civile”, note Le Figaro.

Sans surprise, ce tronçon stratégique s’affirme comme un enjeu économique majeur pour le régime de Damas. Toutefois, le gouvernement jordanien semble, de son côté, beaucoup plus récalcitrant à donner son feu vert dans cet épineux dossier. Ce dernier estimant laconiquement que “toutes les conditions ne sont pas réunies” pour passer “à l’action”.

La Jordanie fait preuve de patience 

Il est d’ailleurs important de noter que de violents affrontements ont eu lieu début juillet entre l’armée syrienne… Et les rebelles de Deraa, à la frontière jordanienne; des heurts qui ont rapidement sonné le glas des frondeurs. Mais qui ne rassurent pas pour autant Amman sur les problématiques sécuritaires.

Pour rappel, la Jordanie accueille actuellement 650 000 migrants syriens selon les estimations du Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR). Un contingent important pesant de facto sur l’économie domestique.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

Chine : Pékin lorgne toujours plus sur le marché de l’or

Très actif, le géant asiatique pourrait rapidement obtenir la plus grande réserve d’or de la planète, devant la Russie. Selon... Voir l'article

  • Urgent

    Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

    Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son travail de sape contre le... Voir l'article

    Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

    Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une audience toujours plus élevée; le... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

    Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique... Voir l'article