Face au lobbying d’Anne Hidalgo, Total ne verra pas les JO 2024

Total, véritable fleuron de l’économie hexagonale, ne pourra pas surfer sur les Jeux Olympiques 2024 qui auront lieu au sein de la Ville lumière du 26 juillet au 11 août. La maire de Paris, Anne Hidalgo, place en effet cet événement crucial sous le signe de l’environnement. Une donnée s’appliquant de facto aux potentiels sponsors.

Selon Le Monde, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a décidé de ne pas poursuivre son opération séduction dans ce dossier après s’être entretenu mercredi 29 mai avec A. Hidalgo.

L’intéressé avait alors confié qu’il n’irait pas “contre l’avis de la municipalité”. Et cela, pour la simple et bonne raison que cette stratégie commercialise s’avérerait suicidaire pour l’image du groupe pétrolier et gazier.

Comme le rappelle Le Point, la maire de Paris avait écrit fin mars au patron du Cojo, Tony Estanguet, afin de réclamer des Jeux exemplaires sur le plan environnemental. Avec en ligne de mire l’exclusion “suggérée” des sponsors actifs dans les énergies fossiles.

Article connexe :

Total inaugure une vaste plateforme pétrolière au large de l’Angola

Une ONG réclame 400 000 euros à Total pour préjudice écologique

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.