La Pologne prête à financer la présence militaire américaine sur son sol

Publication: 04/06/2018

Alors que la Russie laisse planer l’incertitude sur ses velléités vis-à-vis des Etats baltes et de la Pologne, Varsovie a annoncé récemment être prête à financer en partie une présence militaire américaine permanente sur son sol.

Ce n’est pas un secret, la Pologne, membre de l’Otan depuis 1999, redoute la politique d’expansion déjà expérimentée par Moscou en Crimée. Le gouvernement souhaite donc que Washington s’implique davantage dans ce dossier.

Pour autant, un élément et pas des moindres reste prégnant dans ce dossier puisque la passation de pouvoir entre Barack Obama et Donald Trump à la Maison Blanche a considérablement redistribué les cartes en matière de politique de l’Otan.

Début 2017, lors de la conférence sur la sécurité de Munich, les émissaires US ont en effet mis la pression sur leurs homologues européens en demandant à ce que les membres de l’Otan accordent 2% de leur PIB au budget de la défense de l’Organisation.

Un budget de 2 milliards pour convaincre les Etats-Unis

Varsovie a donc décidé de répondre aux exigences de Washington en proposant “de consacrer jusqu’à 2 milliards de dollars pour participer aux frais de stationnement d’une présence permanente de l’armée américaine sur son sol”, relaie RFI.

Cette proposition pourrait bel et bien aboutir car la Pologne est également un bon client auprès de l’industrie américaine de défense. Avec dans le détail, “la finalisation fin mars de l’achat de missile antibalistique Patriot pour plus de 10 milliards de dollars et la modernisation du soutien de la flotte d’avions F-16 achetés aux Etats-Unis.”

Sans surprise, la réaction a été immédiate du côté du Kremlin puisque la Russie envisage désormais “des mesures de rétorsion face à l’expansion progressive des structures militaires de l’Otan à ses frontières”.

Source : RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en... Voir l'article

Pologne : l’Etat va investir 44 Mds€ en matière d’armement

Face aux velléités militaires de Moscou – qui lorgne doucement mais sûrement sur la souveraineté des ex-Etats de l’Union soviétique –... Voir l'article

Menace russe : les Etats baltes obtiennent gain de cause auprès de l’OTAN

Selon une information officialisée par l’agence de presse chinoise, Xinhua, l’OTAN a inauguré vendredi 8 mars le siège de sa... Voir l'article

Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le... Voir l'article

  • Urgent

    La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

    Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en mer Noire est d’ores et... Voir l'article

    Pologne : l’Etat va investir 44 Mds€ en matière d’armement

    Face aux velléités militaires de Moscou – qui lorgne doucement mais sûrement sur la souveraineté des ex-Etats de l’Union soviétique – la Pologne a décidé d’investir... Voir l'article

  • personnalites

    Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

    Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique... Voir l'article

    Arabie saoudite : Riyad nomme une femme ambassadrice aux USA

    Déstabilisé par l’affaire Khashoggi – qui a quelque peu refroidi l’axe diplomatique Riyad-Washington – Mohamed Ben Salman tente de calmer le jeu avec les Etats-Unis en annonçant la... Voir l'article

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article