La Pologne prête à financer la présence militaire américaine sur son sol

Publication: 04/06/2018

Alors que la Russie laisse planer l’incertitude sur ses velléités vis-à-vis des Etats baltes et de la Pologne, Varsovie a annoncé récemment être prête à financer en partie une présence militaire américaine permanente sur son sol.

Ce n’est pas un secret, la Pologne, membre de l’Otan depuis 1999, redoute la politique d’expansion déjà expérimentée par Moscou en Crimée. Le gouvernement souhaite donc que Washington s’implique davantage dans ce dossier.

Pour autant, un élément et pas des moindres reste prégnant dans ce dossier puisque la passation de pouvoir entre Barack Obama et Donald Trump à la Maison Blanche a considérablement redistribué les cartes en matière de politique de l’Otan.

Début 2017, lors de la conférence sur la sécurité de Munich, les émissaires US ont en effet mis la pression sur leurs homologues européens en demandant à ce que les membres de l’Otan accordent 2% de leur PIB au budget de la défense de l’Organisation.

Un budget de 2 milliards pour convaincre les Etats-Unis

Varsovie a donc décidé de répondre aux exigences de Washington en proposant “de consacrer jusqu’à 2 milliards de dollars pour participer aux frais de stationnement d’une présence permanente de l’armée américaine sur son sol”, relaie RFI.

Cette proposition pourrait bel et bien aboutir car la Pologne est également un bon client auprès de l’industrie américaine de défense. Avec dans le détail, “la finalisation fin mars de l’achat de missile antibalistique Patriot pour plus de 10 milliards de dollars et la modernisation du soutien de la flotte d’avions F-16 achetés aux Etats-Unis.”

Sans surprise, la réaction a été immédiate du côté du Kremlin puisque la Russie envisage désormais “des mesures de rétorsion face à l’expansion progressive des structures militaires de l’Otan à ses frontières”.

Source : RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format... Voir l'article

Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi... Voir l'article

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

  • Urgent

    Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

    La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format classique de 32 équipes. Le... Voir l'article

    Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

    Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi de déserter le territoire depuis... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article