Iran : Bahreïn et le Soudan rompent leurs relations diplomatiques avec Téhéran

Publication: 04/01/2016

L’Iran est le théâtre de nombreuses violences depuis l’exécution du dignitaire chiite religieux, Nimr Baqer al-Nimr, par le gouvernement de Riyad. L’ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême du pays, a même appelé son peuple à la vengeance. En conséquence, l’Arabie Saoudite, Bahreïn et le Soudan, majoritairement sunnites, ont décidé de rompre leurs relations diplomatiques avec Téhéran.

Le Royaume de Bahreïn, qui entretient des liens très étroits avec Riyad, a annoncé le départ sous 48H des diplomates iraniens présents sur son territoire. Le Soudan en a fait de même en suspendant ses relations avec l’Iran.  Les À‰mirats arabes unis ont de leur côté choisi une option moins drastique en réduisant le nombre de diplomates iraniens en activité sur son sol.

Ces décisions aggravent, en conséquence, des tensions déjà exacerbées entre communauté chiite et sunnite. La situation pourrait ainsi empirer au Moyen-Orient, à l’image de la ville sainte de Kerbala (Irak), où des centaines de manifestants chiites ont appelé avec virulence, dimanche, à la fermeture de l’ambassade saoudienne récemment rouverte à Bagdad.

Source : Le Matin

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant... Voir l'article

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

  • Urgent

    Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

    Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant le gouvernement irakien à serrer... Voir l'article

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article