USA : une nonne bonifie l’industrie de l’armement

Publication: 03/10/2018

Sœur Judy Byron – une nonne de Seattle membre de la « Northwest Coalition for Responsible Investment », une organisation composée de membres du clergé dont le but est d’investir dans de grosses entreprises US afin de peser directement au sein de leur actionnariat – a obtenu des résultats éthiques probants ces derniers mois au sein de deux mastodontes spécialisés dans l’armement.

Selon Slate, qui relaie l’information, la stratégie de la structure est d’obtenir à terme un entretien avec la direction pour réclamer des avancées éthiques. Si cela ne marche pas, elles pétitionnent alors auprès de plus gros actionnaires pour qu’ils votent leurs résolutions.

Concrètement, si ce dispositif n’a pas fait mouche ces trois dernières années, avec pas moins de 55 résolutions à l’initiative de Sœur Judy Byron tuées dans l’œuf (seule la direction d’Exxon s’est à engagée à produire des rapports sur la manière dont le réchauffement climatique affectera l’entreprise à long terme) la Northwest Coalition for Responsible Investment commence malgré tout à percevoir le fruit de son travail de lobbying.

Le travail de sape porte ses fruits

Et pour cause, “deux résolutions ont (finalement) été adoptées en quelques mois par des (pontes) de l’industrie des armes”, poursuit le média. Les nombreux faits divers de massacres ayant frappé les lycées et universités américains ces dernières années inquiètent en effet au plus au point les fabricants du pays, soucieux de leur réputation.

Ainsi, c’est le cas par exemple de Smith & Wesson, dont les actionnaires ont adopté le 26 septembre dernier une mesure pour que “la société rende publique les (décisions) qu’elle prend pour produire des armes plus sûres (…) (De ce fait), elle devra (notamment) établir des rapports détaillants comment ses armes ont été utilisées dans des tueries de masse et comment elle compte lutter contre ce phénomène”.

Affaire à suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article