La Pologne réclame toujours 800 milliards d’euros de préjudice de guerre à l’Allemagne

Publication: 03/09/2019

Varsovie persiste et signe. L’Allemagne doit faire plus pour réparer les dégâts humains, industriels et matériels causés par le régime nazi sur le sol polonais durant la Seconde Guerre Mondiale. Les autorités locales attendent en effet pas moins de 800 milliards d’euros pour refermer un chapitre plus que douloureux.

Dans les faits, ce chiffre abyssal n’est pourtant pas si farfelu puisque la Pologne a perdu 62% de son industrie, 84% de ses infrastructures et près de 17% de sa population durant cette période cataclysmique. Soit le taux de pertes le plus élevé de la planète, souligne Le Figaro.

Un état de fait que le Premier ministre, Mateusz Morawiecki, a remis en lumière le le 22 août dernier :

“La Pologne n’a pas encore reçu d’indemnisation adéquate (…) Nous avons perdu six millions de personnes au cours de la Seconde Guerre mondiale, beaucoup plus que d’autres États qui ont reçu d’importantes réparations. Ce n’est pas juste. Cela ne peut pas rester ainsi.”

De son côté, le député Mularczyk, qui dirige la commission parlementaire chargée d’estimer ce fameux préjudice, n’a pas manqué d’enfoncer le clou dans la foulée :

“Le niveau de vie élevé des Allemands repose aussi sur le travail forcé des Polonais pendant la guerre et sur le vol de territoires polonais (…) La Pologne a (tout simplement) été victime de discrimination (…) (De son côté), l’Allemagne n’a (toujours) pas réfléchi sur son passé, pensant davantage à protéger la stabilité de son budget qu’à observer les règles démocratiques de l’Etat de droit et respecter les droits de l’Homme.”

Logiquement, la réplique ne s’est pas faite attendre outre-Rhin : “La position du gouvernement allemand reste inchangée, la question des réparations allemandes est juridiquement et politiquement close”, a ainsi martelé la porte-parole, Ulrike Demme.

Cette dernière arguant que “la Pologne a strictement refusé les réparations de guerre allemandes en 1953, à l’exception des rétributions pour l’oppression et les atrocités nazies (…) Ce qui (fut) également le cas en 1990 lors du traité réunifiant les deux Allemagnes (…) La République fédérale s’était (d’ailleurs) engagée (à cette occasion) à renoncer à toute revendication territoriale sur la Pologne”.

A suivre…

Article connexe :

Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Samjiyon, la nouvelle lubie urbaine de Kim Jong-un

Reconstruire Samjiyon, tel est l’objectif du dictateur nord-coréen, Kim Jong-Un. Dans les faits, cette cité, chef-lieu d’un comté situé à... Voir l'article

Le Maroc, entre tradition et progrès

ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de... Voir l'article

Emmanuel Macron officialise une aide de 5 Mds€ pour les jeunes pousses françaises

Le président français – qui était présent aujourd’hui au “France Digitale Day” – souhaite que la France atteigne le cap... Voir l'article

Erdogan exige davantage d’aides de Bruxelles dans la gestion des flux migratoires

Le président turc estime que les aides octroyées par l’Union européenne à la Turquie pour contrôler les flux migratoires méditerranéens... Voir l'article

  • Urgent

    Samjiyon, la nouvelle lubie urbaine de Kim Jong-un

    Reconstruire Samjiyon, tel est l’objectif du dictateur nord-coréen, Kim Jong-Un. Dans les faits, cette cité, chef-lieu d’un comté situé à la frontière chinoise et proche... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article

  • personnalites

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article

    Emmanuel Macron officialise une aide de 5 Mds€ pour les jeunes pousses françaises

    Le président français – qui était présent aujourd’hui au “France Digitale Day” – souhaite que la France atteigne le cap des 25 licornes en 2025,... Voir l'article

    Erdogan exige davantage d’aides de Bruxelles dans la gestion des flux migratoires

    Le président turc estime que les aides octroyées par l’Union européenne à la Turquie pour contrôler les flux migratoires méditerranéens ne suffisent plus à enrayer... Voir l'article