La Pologne réclame toujours 800 milliards d’euros de préjudice de guerre à l’Allemagne

Publication: 03/09/2019

Varsovie persiste et signe. L’Allemagne doit faire plus pour réparer les dégâts humains, industriels et matériels causés par le régime nazi sur le sol polonais durant la Seconde Guerre Mondiale. Les autorités locales attendent en effet pas moins de 800 milliards d’euros pour refermer un chapitre plus que douloureux.

Dans les faits, ce chiffre abyssal n’est pourtant pas si farfelu puisque la Pologne a perdu 62% de son industrie, 84% de ses infrastructures et près de 17% de sa population durant cette période cataclysmique. Soit le taux de pertes le plus élevé de la planète, souligne Le Figaro.

Un état de fait que le Premier ministre, Mateusz Morawiecki, a remis en lumière le le 22 août dernier :

“La Pologne n’a pas encore reçu d’indemnisation adéquate (…) Nous avons perdu six millions de personnes au cours de la Seconde Guerre mondiale, beaucoup plus que d’autres États qui ont reçu d’importantes réparations. Ce n’est pas juste. Cela ne peut pas rester ainsi.”

De son côté, le député Mularczyk, qui dirige la commission parlementaire chargée d’estimer ce fameux préjudice, n’a pas manqué d’enfoncer le clou dans la foulée :

“Le niveau de vie élevé des Allemands repose aussi sur le travail forcé des Polonais pendant la guerre et sur le vol de territoires polonais (…) La Pologne a (tout simplement) été victime de discrimination (…) (De son côté), l’Allemagne n’a (toujours) pas réfléchi sur son passé, pensant davantage à protéger la stabilité de son budget qu’à observer les règles démocratiques de l’Etat de droit et respecter les droits de l’Homme.”

Logiquement, la réplique ne s’est pas faite attendre outre-Rhin : “La position du gouvernement allemand reste inchangée, la question des réparations allemandes est juridiquement et politiquement close”, a ainsi martelé la porte-parole, Ulrike Demme.

Cette dernière arguant que “la Pologne a strictement refusé les réparations de guerre allemandes en 1953, à l’exception des rétributions pour l’oppression et les atrocités nazies (…) Ce qui (fut) également le cas en 1990 lors du traité réunifiant les deux Allemagnes (…) La République fédérale s’était (d’ailleurs) engagée (à cette occasion) à renoncer à toute revendication territoriale sur la Pologne”.

A suivre…

Article connexe :

Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article