Algérie : les services de renseignement mis de côté ?

Publication: 03/09/2015

L’arrestation (le 27 août) du général Hassan, le leader d’une unité d’élite des services secrets algériens, le Scorat (Service de coordination opérationnelle et de renseignement antiterroriste), démontre le virage à 180 degrés qu’entreprend le gouvernement en matière de sécurité intérieure avec une perte d’influence grandissante des services de renseignement dans la hiérarchie militaire. Des changements notoires aux postes clés de l’armée avaient déjà été effectués par le président Bouteflika et ses proches au mois de juillet.

Le général Hassan est aujourd’hui écroué dans une prison de Blida, proche d’Alger. « Ce dernier subit les dommages collatéraux de la guerre des tranchées entre El Mouradia, siège de la présidence, et le Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) » précise le quotidien local El Watan. Le SCORAT est désormais sous la tutelle de l’À‰tat-major.

Et ce n’est pas tout, la source rajoute que « de nombreux autres cadres des services, notamment ceux qui se sont illustrés dans la lutte contre le terrorisme se sont retrouvés sur la liste des admissibles à la retraite à un âge compris entre 38 et 50 ans. » Deux autres postes importants ont également été remaniés : la direction du contre-espionnage et celle de la sécurité présidentielle, également passées sous l’hospice de l’état-major.

En vertu d’une loi votée en 2006, Abdelaziz Bouteflika dispose de latitudes considérables sur le commandement de l’armée. En un an et demi, le Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) a perdu nombre de prérogatives au profit de la gouvernance algérienne.

Source : TV5 Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales,... Voir l'article

Les Nations unies condamnent une énième attaque djihadiste en Somalie

Un attentat-suicide a violement frappé un stade de la ville somalienne de Galkayo, dans la région de Mugdu, vendredi 18... Voir l'article

Washington s’entremet pour la normalisation des relations entre Rabat et Jérusalem

Pour convaincre le Maroc de renouer des relations diplomatiques avec Israël – et isoler un peu plus l’Iran du monde... Voir l'article

  • Urgent

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

    À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec les autres entités du groupe... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article

    Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

    Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales, russes, iraniennes, kurdes ou encore... Voir l'article