Russie : l’enquête reprend sur l’énigmatique tragédie du col de Dyatlov

Publication: 03/02/2019

En février 1959, neuf étudiants (sept garçons et deux filles) de l’Institut polytechnique de l’Oural entreprennent une longue excursion dans les montagnes particulièrement inhospitalières de la région. Un voyage en guise d’adieu, puisqu’on ne les reverra jamais vivants.

Cette “cold case”, véritable chimère judiciaire de l’histoire russe, a malheureusement rapidement pris la poussière puisque les autorités ont classé l’affaire au bout de trois mois d’investigation, faute de preuves tangibles. Et cela, au grand dam des familles des victimes.

Pourtant, au-delà de l’aspect strictement humain, la tragédie du col de Dyatlov recèle toujours autant de zones d’ombre et ne manque pas de déchaîner les théories et les fantasmes les plus “singuliers”. C’est ce que révèle Le Figaro dans un article du 1er février 2019, date à laquelle Moscou a décidé de rouvrir l’enquête.

“Plusieurs jours après leur disparition, des recherches aériennes localisent leur campement abandonné. Fait étonnant, leurs tentes semblent déchiquetées de l’intérieur. Cinq des neuf randonneurs (gisent) quant à eux dans la neige, non loin du campement. Deux sous un grand pin, pieds nus seulement vêtus de linges de corps. Un autre, trois cents mètres plus loin, allongé sur le dos, le visage regardant dans la direction du camp, serrant d’une main une branche, et enfin deux autres, les mains brûlées.

Il faudra attendre deux mois de plus pour que les recherches permettent de localiser les quatre autres victimes, ensevelies sous la neige et plus loin de l’endroit où ils avaient plantés leurs tentes. Certains corps présentent des traces de blessures mortelles et des cicatrices effrayantes. Une victime a même la langue coupée. Mais ce qui intrigue le plus c’est la façon dont sont vêtues, ou plutôt dévêtues, les victimes. Certaines portent même les vêtements des autres. Crise de folie ou fuite précipitée du camp, le mystère reste entier.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article