Russie : l’enquête reprend sur l’énigmatique tragédie du col de Dyatlov

Publication: 03/02/2019

En février 1959, neuf étudiants (sept garçons et deux filles) de l’Institut polytechnique de l’Oural entreprennent une longue excursion dans les montagnes particulièrement inhospitalières de la région. Un voyage en guise d’adieu, puisqu’on ne les reverra jamais vivants.

Cette “cold case”, véritable chimère judiciaire de l’histoire russe, a malheureusement rapidement pris la poussière puisque les autorités ont classé l’affaire au bout de trois mois d’investigation, faute de preuves tangibles. Et cela, au grand dam des familles des victimes.

Pourtant, au-delà de l’aspect strictement humain, la tragédie du col de Dyatlov recèle toujours autant de zones d’ombre et ne manque pas de déchaîner les théories et les fantasmes les plus “singuliers”. C’est ce que révèle Le Figaro dans un article du 1er février 2019, date à laquelle Moscou a décidé de rouvrir l’enquête.

“Plusieurs jours après leur disparition, des recherches aériennes localisent leur campement abandonné. Fait étonnant, leurs tentes semblent déchiquetées de l’intérieur. Cinq des neuf randonneurs (gisent) quant à eux dans la neige, non loin du campement. Deux sous un grand pin, pieds nus seulement vêtus de linges de corps. Un autre, trois cents mètres plus loin, allongé sur le dos, le visage regardant dans la direction du camp, serrant d’une main une branche, et enfin deux autres, les mains brûlées.

Il faudra attendre deux mois de plus pour que les recherches permettent de localiser les quatre autres victimes, ensevelies sous la neige et plus loin de l’endroit où ils avaient plantés leurs tentes. Certains corps présentent des traces de blessures mortelles et des cicatrices effrayantes. Une victime a même la langue coupée. Mais ce qui intrigue le plus c’est la façon dont sont vêtues, ou plutôt dévêtues, les victimes. Certaines portent même les vêtements des autres. Crise de folie ou fuite précipitée du camp, le mystère reste entier.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du... Voir l'article

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article