Riyad nie tout blocus de l’aide humanitaire au Yémen

Publication: 03/01/2018

L’Arabie Saoudite, qui mène une guerre ouverte depuis 3 ans contre les rebelles houthis yéménites (soutenus par l’Iran), a publié un communiqué mardi 2 janvier dans lequel Riyad nie tout blocus de l’aide humanitaire au Yémen actuellement meurtri par des épidémies de diphtérie et de choléra. 

“La coalition dément catégoriquement avoir bloqué tout aide humanitaire ou biens de première nécessité à destination du peuple yéménite. Ces accusations ne reposent sur aucune preuve solide (…) La responsabilité (incombe aux rebelles houthis).”

La stratégie du gouvernement saoudien est claire. Ce dernier ne veut absolument pas se mettre en porte-à-faux vis-à-vis de l’ONU particulièrement critique sur ce dossier. Et pour cause, souligne Le Figaro, “ce pays fait actuellement face à la pire situation humanitaire dans le monde”.

Riyad occupe bien sûr une grande part de responsabilité dans ce marasme sanitaire en obstruant depuis plus de deux mois tous les points d’entrée du territoire (routes, ports, aéroports). L’autarcie est donc bel et bien présente autour de Sanaa, capitale tenue par les factions chiites.

Selon Maghreb Emergent, “de nombreuses cargaisons de nourriture, de carburant, batteries et d’équipement médical sont donc paralysées aux portes du Yémen”, rendant l’apaisement des maux d’autant plus difficile. Pire, les livraisons humanitaires sont pleinement validées par les organes onusiens…

Pour rappel, le pays est actuellement le théâtre d’une famine touchant près de huit millions de personnes.

Source : Maghreb Emergent 

Article connexe :

Yémen : la CPI saisie d’une plainte pour crimes de guerre

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

Washington et Pékin finaliseront mi-janvier la phase 1 d’un accord commercial

L’oncle Sam et le géant asiatique sont sur le point de trouver un prémisse de sortie de crise avec la... Voir l'article

  • Urgent

    La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

    Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à Moscou d’assurer l’indépendance de son... Voir l'article

    Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

    Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité de 10 millions de ménages... Voir l'article

  • personnalites

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article

    Algérie : décès du général Salah, le “continuateur” du régime

    Nouveau coup de tonnerre en Algérie avec l’annonce du décès du chef d’état major de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah. Cette figure controversée de... Voir l'article