Entreprises : deux nouveaux motifs de licenciement économique voient le jour

Publication: 02/12/2016

L’article 67 de la loi El Khomri concernant le volet des licenciements économiques entre aujourd’hui en vigueur. Deux nouveaux motifs permettront désormais aux entreprises de pouvoir dégraisser leurs effectifs. 

Antérieurement, le Code du travail ne listait que deux cas permettant à l’employeur d’arriver à de telles extrémités en période de vaches maigres. Il s’agissait “des difficultés économiques” ou d’un futur orchestré autour de “mutations technologiques”.

Le nouveau texte se veut quant à lui beaucoup plus souple envers ces structures, puisque les motifs de “cessation d’activité” et de “réorganisation de l’entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité” font leur apparition.

Pour autant souligne Les Echos, “la vraie nouveauté, surtout pour les TPE-PME, tient aux précisions apportées au cas de difficultés économiques. Il y est question d’évolution « significative » du chiffre d’affaires ou des commandes, de pertes d’exploitation, de dégradation de la trésorerie ou de l’excédent brut d’exploitation. Pour les deux premiers indicateurs, des conditions de durée exprimées en trimestres ont été prévues en fonction des effectifs.”

Mais ce n’est pas tout, la sphère d’appréciation du juge s’en trouve également impactée poursuit le média qui s’appuie sur un cas concret : “Pour une entreprise de moins de 11 salariés, une baisse du chiffre d’affaires sur un seul trimestre sera dès à présent recevable. Néanmoins, rien n’est précisé sur son ampleur…”

Enfin, si le Medef a montré une légère satisfaction envers la mesure, il n’en reste pas moins très critique en ce qui concerne la problématique des multinationales en difficulté. La loi s’appuie en effet toujours sur la notion de groupe ce qui empêche de surcroit un mastodonte de faire le ménage au sein d’une filiale française, si l’ensemble de ses comptes consolidés restent viables.

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite... Voir l'article

Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article