Entreprises : deux nouveaux motifs de licenciement économique voient le jour

Publication: 02/12/2016

L’article 67 de la loi El Khomri concernant le volet des licenciements économiques entre aujourd’hui en vigueur. Deux nouveaux motifs permettront désormais aux entreprises de pouvoir dégraisser leurs effectifs. 

Antérieurement, le Code du travail ne listait que deux cas permettant à l’employeur d’arriver à de telles extrémités en période de vaches maigres. Il s’agissait “des difficultés économiques” ou d’un futur orchestré autour de “mutations technologiques”.

Le nouveau texte se veut quant à lui beaucoup plus souple envers ces structures, puisque les motifs de “cessation d’activité” et de “réorganisation de l’entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité” font leur apparition.

Pour autant souligne Les Echos, “la vraie nouveauté, surtout pour les TPE-PME, tient aux précisions apportées au cas de difficultés économiques. Il y est question d’évolution « significative » du chiffre d’affaires ou des commandes, de pertes d’exploitation, de dégradation de la trésorerie ou de l’excédent brut d’exploitation. Pour les deux premiers indicateurs, des conditions de durée exprimées en trimestres ont été prévues en fonction des effectifs.”

Mais ce n’est pas tout, la sphère d’appréciation du juge s’en trouve également impactée poursuit le média qui s’appuie sur un cas concret : “Pour une entreprise de moins de 11 salariés, une baisse du chiffre d’affaires sur un seul trimestre sera dès à présent recevable. Néanmoins, rien n’est précisé sur son ampleur…”

Enfin, si le Medef a montré une légère satisfaction envers la mesure, il n’en reste pas moins très critique en ce qui concerne la problématique des multinationales en difficulté. La loi s’appuie en effet toujours sur la notion de groupe ce qui empêche de surcroit un mastodonte de faire le ménage au sein d’une filiale française, si l’ensemble de ses comptes consolidés restent viables.

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article