GB : le Parlement donne son aval pour des frappes aériennes de la Royal Air Force en Syrie

Publication: 02/12/2015
La France peut compter sur la Grande-Bretagne pour lutter contre l'EI

La France peut compter sur la Grande-Bretagne pour lutter contre l’EI

Jusqu’à présent, l’aviation britannique organisait des frappes régulières sur le sol irakien, mais son engagement en Syrie se limitait seulement à des missions de surveillance et de renseignement. Ce n’est plus le cas, puisque le Parlement a approuvé massivement l’organisation de raids aériens dans ce pays, par 397 voix pour et 223 voix contre relate le Point.

La Grande-Bretagne a donc effectué ses premières frappes “officielles” sur le territoire syrien, malgré la désapprobation croissante de l’opinion publique face à ce vote (près de 5000 personnes avaient manifesté devant Downing Street le 28 novembre).

Le Premier ministre, David Cameron, a toutefois affirmé que cette décision était la bonne : « Ce que nous proposons est légal, nécessaire pour la sécurité de notre pays. » Cette action a d’ailleurs été vivement saluée par François Hollande comme « une nouvelle réponse à l’appel à la solidarité des Européens. »

Pour rappel, Michael Fallon, le Secrétaire d’À‰tat à la Défense, avait avoué en juillet dernier que cinq pilotes britanniques s’étaient joints aux forces de la coalition lors de raids en Syrie sans le consentement des parlementaires. Cette affaire fit grand bruit dans l’hémicycle londonien.

Source : Le Point

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite... Voir l'article

Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article