Le Bitcoin déchaine la spéculation et donne des idées aux Etats

Bitcoin

Alors que le Bitcoin dépasse actuellement la barre des 60 000$, ce dernier pourrait gravir l’Olympe avant la fin 2021 et atteindre, selon les experts, plus de 100 000$.

Pour rappel, le Bitcoin avait atteint le 27 décembre dernier un record historique en dépassant le cap vertigineux des 27 000$. Dans les faits, le cours de la cryptomonnaie avait progressé de plus de 270% sur un an. A tel point que la ligne des 30 000$ semblait déjà de moins en moins utopique.

Selon le site Cryptonaute, ce cru 2020 trouvait sa source du côté des investisseurs institutionnels, puisque leur participation apportait alors plus de stabilité à l’actif, en comparaison du bull run de 2017, qui était essentiellement le fait du marché retail. Par ailleurs, le média notait que la dévaluation des monnaies engendrée par la crise sanitaire, via la production étatique de masse, engendrait aussi une hausse des cours du Bitcoin.

Au final, force est de constater qu’un an plus tard, c’est l’Everest des 100 000$ qui pourrait être gravi. Ce qui dénote d’un déchainement spéculatif particulièrement singulier.

La singularité du Salvador

Il est d’ailleurs important de rappeler que la cryptomonnaie intéresse également les pays, puisque le Salvador l’a instaurée en septembre 2021 en tant que cours légal, Ce qui a permis à chaque citoyen salvadorien de recevoir l’équivalent de 30 dollars en Bitcoin s’il ouvrait un portefeuille électronique créé par le gouvernement. Le but : stimuler son utilisation.

Le président, Nayib Bukele, avait confirmé que cette mesure permettrait de « promouvoir l’utilisation du Bitcoin et de stimuler l’économie du pays », dont la monnaie officielle est le dollar américain. Il a également ajouté que cet Etat d’Amérique centrale de 6,5 millions d’habitants « comportait déjà plus de 50 000 personnes utilisant le Bitcoin ».

Pour information, cette mesure porte déjà ses fruits puisque le gouvernement a annoncé, ce mardi 2 novembre, la construction de 20 écoles dernier cri grâce aux bénéfices générés par l’adoption du Bitcoin.

A lire aussi : Diamant : la bourse d’Israël lance sa crypto-monnaie

Articles en relation