Corée du Nord : Séoul et Washington réclament “l’arrêt immédiat” du programme nucléaire de Pyongyang

Publication: 02/11/2015
Le programme nucléaire de Pyongyang se fait de plus en plus menaçant

Le programme nucléaire nord-coréen se fait de plus en plus menaçant

Le chef du Pentagone, Ash Carter, et le ministre sud-coréen de la Défense, Han Min-koo, ont appelé Pyongyang à stopper immédiatement toute activité liée au programme nucléaire nord-coréen.

« La Corée du Nord est une menace très proche, dangereuse et permanente pour la sécurité de la péninsule et de la région » ont-ils déclaré dans un communiqué conjoint publié à l’occasion de la venue à Séoul d’A.Carter.

Les deux parties ont réaffirmé avec fermeté la politique de tolérance zéro appliquée à cette nation, si cette dernière persévérait dans la lignée “des provocations militaires”.  En cause, la volonté de ce régime dictatorial de tester prochainement un missile de longue portée ou de procéder à un nouvel essai de bombe atomique.

Le Japon suit également le même chemin depuis le vote des nouvelles lois de Défense (le 18 septembre) permettant au pays d’intervenir militairement hors de ses frontières. Tokyo avait donc annoncé le mois dernier vouloir “s’employer” sur la péninsule coréenne, “le cas écheant”.

Cette déclaration n’avait pas manqué de faire réagir le gouvernement sud-coréen. Gen Nakatani, le ministre de la Défense nippon, avait toutefois partiellement clarifié la situation en précisant que l’Archipel n’interviendrait pas en Corée du Sud sans l’accord préalable de Séoul. Cependant, ce dernier ne s’était pas prononcé sur le cas de la Corée du Nord.

Source : Ouest France

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article