L’or trouve un écho certain auprès des particuliers

Avec une croissance de 400% en 20 ans et de 20% depuis le début du cru 2019, le cour de l’or connait une progression insolente. En conséquence, ce placement refuge séduit de plus en plus les Français. De là à y voir une défiance par rapport au système bancaire, il n’y a qu’un pas.

Un postulat vérifié par Le Figaro qui s’est rendu dans plusieurs agences parisiennes d’achat-vente du précieux métal. Les faits sont là, la demande des particuliers explose. “Au guichet, il y a eu deux fois plus d’affluence en août qu’en temps normal, autant pour l’achat que pour la vente. Le 26 août, nous avons (même) connu un pic, quasiment le prix le plus haut historique”, révèle ainsi Rafik Makhlouf, le fondateur de Goldmarket.

Avant de poursuivre : “Ils veulent en profiter, car tout le monde parle de l’or en ce moment. (Dans les faits), ce sont surtout des cadres, des CSP+. (Mais aussi de plus en plus) de jeunes, qui achètent des quantités plus faibles, mais de manière régulière.

Et de conclure : “Certaines personnes préfèrent ne plus dépendre des banques. Notamment en raison de la faible rémunération des placements.”

Une recrudescence s’expliquant par de nombreux facteurs issus de l’actualité internationale, poursuit le média :

Les raisons sont diverses: le contexte géopolitique, la guerre commerciale entre Pékin et Washington, le risque de crise économique mondiale et la demande des banques centrales et de fonds d’investissement.”

A suivre donc…

A lire aussi :

Les BRICS souhaitent créer une bourse mondiale de l’or

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.