La Belgique refuse l’aide consulaire à ses ressortissants en péril dans des “Etats déconseillés”

Publication: 02/08/2018

Le ministère des Affaires étrangères belge ne plaisante pas avec les règles de sécurité. Bruxelles refuse en effet désormais l’aide consulaire aux ressortissants du plat pays se risquant à voyager dans un pays fortement déconseillé par les autorités.

Cette mesure – passée relativement inaperçue en cette période estivale – est pourtant promulguée dans le code consulaire national depuis le 1er juin dernier.

Ainsi, “si un citoyen belge décide de lui-même de se rendre dans une région qui est complètement déconseillée par les Affaires étrangères, il ne peut pas prétendre à ce que le (ministère) intervienne (en sa faveur). Et cela, en raison des circonstances sur place”, confirme auprès de RTBF, Matthieu Branders, porte-parole de l’institution.

Une évaluation au cas par cas

Avant de préciser que certaines “exceptions” seront prises en compte : “Le cadre est défini de manière à assurer une plus grande sécurité juridique. Mais il prévoit également la flexibilité nécessaire pour pouvoir s’adapter à (chaque) situation. Car nous parlons du monde entier et d’un contexte international en constante évolution. Ce nouveau chapitre du code consulaire reprend donc (logiquement) cette (problématique)”.

Pour rappel, ce dispositif concerne aussi bien les touristes belges, mais aussi les Belges expatriés ou ceux qui sont en mission professionnelle dans un autre pays.

Source : RTBF

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

  • Urgent

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

    Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à Moscou d’assurer l’indépendance de son... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article