La Belgique refuse l’aide consulaire à ses ressortissants en péril dans des “Etats déconseillés”

Publication: 02/08/2018

Le ministère des Affaires étrangères belge ne plaisante pas avec les règles de sécurité. Bruxelles refuse en effet désormais l’aide consulaire aux ressortissants du plat pays se risquant à voyager dans un pays fortement déconseillé par les autorités.

Cette mesure – passée relativement inaperçue en cette période estivale – est pourtant promulguée dans le code consulaire national depuis le 1er juin dernier.

Ainsi, “si un citoyen belge décide de lui-même de se rendre dans une région qui est complètement déconseillée par les Affaires étrangères, il ne peut pas prétendre à ce que le (ministère) intervienne (en sa faveur). Et cela, en raison des circonstances sur place”, confirme auprès de RTBF, Matthieu Branders, porte-parole de l’institution.

Une évaluation au cas par cas

Avant de préciser que certaines “exceptions” seront prises en compte : “Le cadre est défini de manière à assurer une plus grande sécurité juridique. Mais il prévoit également la flexibilité nécessaire pour pouvoir s’adapter à (chaque) situation. Car nous parlons du monde entier et d’un contexte international en constante évolution. Ce nouveau chapitre du code consulaire reprend donc (logiquement) cette (problématique)”.

Pour rappel, ce dispositif concerne aussi bien les touristes belges, mais aussi les Belges expatriés ou ceux qui sont en mission professionnelle dans un autre pays.

Source : RTBF

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre... Voir l'article

Smartphones : après Huawei, Apple à nouveau dépassé par un concurrent chinois

Désormais, l’iPhone de la marque à la pomme est la quatrième référence du marché mondial de smartphones avec 35,3 millions... Voir l'article

Les Saoudiennes autorisées à quitter le territoire de leur propre chef

Riyad a annoncé jeudi 1er août que les Saoudiennes de plus de 21 ans pourront prochainement quitter le territoire sans... Voir l'article

  • Urgent

    Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

    Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition dans la région de la... Voir l'article

    Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

    Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article