La Belgique refuse l’aide consulaire à ses ressortissants en péril dans des “Etats déconseillés”

Publication: 02/08/2018

Le ministère des Affaires étrangères belge ne plaisante pas avec les règles de sécurité. Bruxelles refuse en effet désormais l’aide consulaire aux ressortissants du plat pays se risquant à voyager dans un pays fortement déconseillé par les autorités.

Cette mesure – passée relativement inaperçue en cette période estivale – est pourtant promulguée dans le code consulaire national depuis le 1er juin dernier.

Ainsi, “si un citoyen belge décide de lui-même de se rendre dans une région qui est complètement déconseillée par les Affaires étrangères, il ne peut pas prétendre à ce que le (ministère) intervienne (en sa faveur). Et cela, en raison des circonstances sur place”, confirme auprès de RTBF, Matthieu Branders, porte-parole de l’institution.

Une évaluation au cas par cas

Avant de préciser que certaines “exceptions” seront prises en compte : “Le cadre est défini de manière à assurer une plus grande sécurité juridique. Mais il prévoit également la flexibilité nécessaire pour pouvoir s’adapter à (chaque) situation. Car nous parlons du monde entier et d’un contexte international en constante évolution. Ce nouveau chapitre du code consulaire reprend donc (logiquement) cette (problématique)”.

Pour rappel, ce dispositif concerne aussi bien les touristes belges, mais aussi les Belges expatriés ou ceux qui sont en mission professionnelle dans un autre pays.

Source : RTBF

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article