Canada : le Premier ministre souhaite mener une lutte sans merci contre le terrorisme

Publication: 02/08/2015

Le Premier ministre conservateur, Stephen Harper, a demandé la dissolution du Parlement auprès du Gouverneur général. De nouvelles élections fédérales auront lieu en octobre. Les problématiques de défense et sécurité seront au centre des débats.

Stephen Harper a prévu de lancer un message clair à l’Etat Islamique durant cette campagne : « Les terroristes ont déclaré la guerre au Canada, nous prenons la menace très au sérieux. ». Ce dernier a rajouté que le gouvernement conservateur se plaçait en conséquence comme « le premier rempart contre les djihadistes (…) Nous proposerons des mesures législatives renforçant sensiblement l’arsenal de lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient. »

Le Premier ministre veut convaincre l’électorat qu’il faut combattre l’Etat Islamique en Irak et en Syrie aux côtés de la coalition internationale pour mieux protéger, à terme, la sécurité intérieure canadienne.

En octobre 2014, deux djihadistes ont abattu des militaires canadiens à deux jours d’intervalle, dont un dans la capitale Ottawa. Des scènes d’horreur qui avaient vivement ému l’opinion publique et sur lesquelles S. Harper pourrait s’appuyer.

Source : 45eNord Canada

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article