Canada : le Premier ministre souhaite mener une lutte sans merci contre le terrorisme

Le Premier ministre conservateur, Stephen Harper, a demandé la dissolution du Parlement auprès du Gouverneur général. De nouvelles élections fédérales auront lieu en octobre. Les problématiques de défense et sécurité seront au centre des débats.

Stephen Harper a prévu de lancer un message clair à l’Etat Islamique durant cette campagne : « Les terroristes ont déclaré la guerre au Canada, nous prenons la menace très au sérieux. ». Ce dernier a rajouté que le gouvernement conservateur se plaçait en conséquence comme « le premier rempart contre les djihadistes (…) Nous proposerons des mesures législatives renforçant sensiblement l’arsenal de lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient. »

Le Premier ministre veut convaincre l’électorat qu’il faut combattre l’Etat Islamique en Irak et en Syrie aux côtés de la coalition internationale pour mieux protéger, à terme, la sécurité intérieure canadienne.

En octobre 2014, deux djihadistes ont abattu des militaires canadiens à deux jours d’intervalle, dont un dans la capitale Ottawa. Des scènes d’horreur qui avaient vivement ému l’opinion publique et sur lesquelles S. Harper pourrait s’appuyer.

Source : 45eNord Canada

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.