Conflit russo-ukrainien : le Canada allié de choix pour Kiev

En visite mardi à Toronto, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a reçu le soutien inconditionnel du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, sur le dossier de la Crimée.

« Nous devons faire front commun contre la Russie, qui continue de saper la souveraineté ukrainienne, mais aussi le droit international », a ainsi martelé le numéro 1 canadien. Avant de rappeler lors du point presse que la sécurité des Etats baltes représentait également un objectif de premier plan face à l’ogre russe.

Ottawa s’est en effet engagé à soutenir les troupes ukrainiennes en termes de formation, mais aussi logistiquement. Un dispositif s’appliquant parallèlement à d’autres membres de l’Otan, tels que la Lettonie.

De son côté, V. Zelensky a indiqué que Kiev pourrait très vite entreprendre des négociations afin d’acquérir des blindés canadiens. Une information que Trudeau n’a toutefois pas confirmé.

Pour information, Paris est également très active sur la problématique ukrainienne. Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, était en effet monté au créneau en mars 2018 pour dénoncer les opérations militaires russes opérées par Moscou dans l’est du pays.

Article connexe :

Une cyber-attaque de masse accable la Russie et l’Ukraine

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.