L’UE est-elle allée trop loin en Erythrée ?

Publication: 02/04/2019

Alors que Bruxelles s’est engagé début février à soutenir un projet routier d’envergure en Erythrée, l’instance européenne pourrait laisser des plumes dans cette opération pas si désintéressée.

De nombreuses ONG accusent en effet l’UE de soutenir indirectement le travail forcé sur le sol érythréen. Et pour cause, Asmara utilise en réalité ses conscrits pour mener à bien cet important chantier.

Souvent, très jeunes et sous-payés, ces jeunes femmes et hommes subissent malheureusement les conséquences d’une situation juridique particulièrement floue.

Concrètement, si le législateur a fixé la durée du service militaire à 18 mois, l’enrôlement se rapproche davantage d’un contrat à durée indéterminée. Une stratégie permettant ainsi à l’Etat de garder “au chaud” ses jeunes loups… et à l’UE d’endiguer l’immigration sur son sol.

L’Érythrée présente en effet un taux de “candidats au départ” particulièrement éloquent. Le plus souvent en direction du Vieux Continent, et notamment de l’Italie.

Pour le moment, aucun communiqué officiel n’a encore filtré du Vieux Continent et des hautes sphères d’Asmara. Mais cela ne serait tardé.

A suivre donc…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article