Immobilier illégal : l’Inde choisit de frapper fort

Immobilier illégal : l'Inde choisit de frapper fort

Le gouvernement indien a ordonné, dimanche 28 août, la plus importante démolition jamais réalisée sur le territoire. Il s’agissait de tours jumelles construites illégalement dans la banlieue de la capitale, New Dehli. Une opération d’envergure destinée à combattre une corruption galopante dans le secteur immobilier permettant de plus en plus de constructions illégales.

Les 1000 appartements des deux tours, inoccupés pendant 9 années de lutte judiciaire, se sont ainsi effondrés en quelques secondes, relaie Euronews, qui publie cette vidéo :

Comme le souligne RFI, « au-delà des images, il s’agit d’un signal fort en Inde où le problème des bâtiments fantômes prend de plus en plus de proportion. Dans toutes les grandes villes, les classes moyennes investissent (en effet) dans des projets jamais achevés… Ou se retrouvent confrontés à des litiges juridiques causés par le contournement par les promoteurs immobiliers des réglementations d’urbanisme et d’environnement, le plus souvent dans l’impunité »

Articles en relation